FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Max (homonymie).

Maximilien Dingo, surnommé « Max » ou « Maxie » par son père (Maximilian Goof, surnommé « Max » ou « Maxie » en version originale), est un chien anthropomorphe de l'univers de Mickey Mouse.

HistoriqueModifier

EnfanceModifier

2004-mickeydeuxfois-5

Mona (au milieu) s'apprêtant à rire d'une photo de son petit ami Max, bébé.

Maximilien Dingo, surnommé « Max » ou « Maxie » par son entourage, naît dans les années 1950 du mariage de Dingo avec son épouse. Son arrivée est une grande nouvelle pour son père, qui, juste après être revenu de la maternité, se vante auprès de ses collègues de bureau d'avoir « un vrai garçon fort comme un Turc ! Et c'est à moi qu'il ressemble ! Le portrait craché de son père ! »

Néanmoins, quelques mois après sa naissance, Dingo apprend à ses dépens qu'être père n'est en réalité pas de tout repos : linge supplémentaire à laver en quantité astronomique, de nombreux biberons à donner de manière quotidienne au bébé (qui, s'il ne l'a pas à l'heure qu'il souhaite, se met à pleurer...), couches à changer toutes les heures, etc. Bref : Max en fait voir de toute les couleurs à son paternel, dont la vie de célibataire tranquille est bien loin derrière lui ! Cependant, Dingo semble avoir tout de même gardé de bons souvenirs de ces moments, puisqu'il conserve de nombreuses photographies de son fils de cette époque dans un épais album de souvenirs.

Maxpremiermot

Une photographie de Max bébé, où il est représenté disant son premier mot.

En grandissant, le petit Max se révèle être un enfant extrêmement turbulent et farceur, voire hyperactif. En faisant voir de toutes les couleurs à son père, il lui attire des ennuis à foison ; ainsi, un jour, à cause d'une dispute de Max avec le fils des voisins, Dingo se retrouve à se bagarrer avec le père du clan adverse. Heureusement que Mme Dingo, la mère de Max, est là pour être la voix de la raison de la famille, puisqu'après que les deux adultes se soient battus, l'épouse Dingo intervient, faisant que les enfants se retrouvent à jouer tranquillement ensemble, comme de bons amis.[1]

Mais, entre deux crises d'hyperactivité, Max peut également partager des moments de complicité avec son paternel, notamment en partant régulièrement en camping avec lui. En parfait scout, il possède une certaine éducation religieuse que lui ont donnée ses parents dès la petite enfance, et il fait la prière à tous les repas.[2].

À une époque indéterminée, la mère du petit Maximilien disparaît totalement de la circulation, sans qu'on en sache la cause. Toujours est-il que Dingo se retrouve seul pour élever son jeune fils. Pendant un temps, père et fils vivent sur les routes dans une caravane. Mais, comme cette situation ne pouvait durer, ils revinrent s'installer à Loufoqueville, ville d'origine de Dingo.

Gooftroop

Max, « P.J. » et Pistole, dans La Bande à Dingo.

En déménageant à Loufoqueville, Dingo a la surprise de retrouver un vieil ennemi, Pat Hibulaire, qui s'est rangé en épousant une certaine Peg, avec laquelle il a eu deux enfants nommés Pat Junior et Pistole. Très vite, le premier, surnommé « P.J. », se noue d'amitié avec Max. Ils deviennent ainsi les meilleurs amis du monde, et font les quatre cent coups ensemble, sous les yeux de leurs pères, qui ne voient pas cette amitié du meilleur œil, mais qui finissent par l'accepter.

AdolescenceModifier

Quelques années plus tard, on retrouve le jeune garçon au lycée, essayant de séduire une jeune fille nommée Roxane. Depuis, il a formé un trio d'amis, composé de Pat Junior, Bobby Zimmeruski et lui-même.[3]

En coulissesModifier

Max Dingo est apparu pour la première fois dans le court métrage Papa Dingo, sorti le 21 octobre 1951, qui fait partie de la série Dingo.

Par la suite, il a été réutilisé dans six autres épisodes de la série :

Max et roxanne baiser

Max Dingo embrassant son amoureuse Roxane.

Après une longue absence de trente-et-un ans, le personnage réapparaît en 1992 dans La Bande à Dingo, où il devient l'un des personnages clés.

Max est ensuite recyclé pour être le héros d'autres films Disney comme Dingo et Max (1995) et Dingo et Max 2 : Les Sportifs de l'extrême (2000), suites directes de la série précédemment citée.

Il est également apparu dans le jeu vidéo Goof Troop (1993) ainsi que dans les films Mickey, il était une fois Noël (1999) et Mickey, il était deux fois Noël (2004). De 2001 à 2004, Max est également au casting de Disney's tous en boîte.

Voix française et américaineModifier

Dans la version originale, Max est principalement interprété par Jason Mardsen depuis 1995 et le film Dingo et Max, le Max enfant de Mickey, il était une fois Noël (film de 1999) ayant la voix de Shaun Fleming et Aaron Lohr s'occupant de la voix chantée dans Dingo et Max. Avant ça, Bobby Driscoll avait été le premier comédien à interpréter le fils de Dingo dans les cartoons avant d'être succédé par June Foray puis Kevin Corcoran avant que Dana Hill n'assure le rôle de Max "proprement dit" dans La Bande à Dingo.

En France, le personnage est principalement doublé par Christophe Lemoine depuis La Bande à Dingo, il arrive néanmoins que d'autres comédiens interprètent la voix française de Max, comme Arthur Pestel (Mickey, il était une fois Noël et Max, enfant, Dingo et Max 2 : Les Sportifs de l'extrême) ou encore Sébastien Belson (voix chantée dans Dingo et Max). Ses anciennes voix ne sont pas connues.

Galerie d'imagesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Les informations ci-dessus proviennent de Papa Dingo, sorti le 21 octobre 1951.
  2. Cf. Papa, c'est un lion, 4 janvier 1952.
  3. Cf. Dingo et Max, sorti au cinéma le 7 avril 1995 aux États-Unis.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .