FANDOM


(Page créée avec « {{Entête personnage}} {{Revue | nom = Mickey Magazine | autre nom = | image = BE_MickMag_001.jpg | pays ... »)
 
 
(25 révisions intermédiaires par 7 utilisateurs sont masquées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{Entête personnage}}
 
 
{{Revue
 
{{Revue
| nom = Mickey Magazine
+
| nom = ''Mickey Magazine''
 
| autre nom =
 
| autre nom =
| image = BE_MickMag_001.jpg
+
| image = Mickey Magazine n°1.jpg
  +
| légende = Le premier numéro du magazine, publié le 14 octobre 1950.
 
| pays = {{Belgique}}
 
| pays = {{Belgique}}
| langue = Français
+
| langue = [[Français (langue)|Français]]
 
| périodicité = Hebdomadaire
 
| périodicité = Hebdomadaire
| format = 21 x 29 cm (36 pages)
+
| format = 21 x 29 cm <small>(20 pages)</small>
 
| genre = Jeunesse
 
| genre = Jeunesse
 
| prix au numéro = 6 BEF
 
| prix au numéro = 6 BEF
 
| diffusion =
 
| diffusion =
 
| diffusion (date) =
 
| diffusion (date) =
| fondateur =
+
| fondateur = Armand Bigle
 
| date de fondation = Octobre 1950
 
| date de fondation = Octobre 1950
 
| date de fin = Septembre 1959
 
| date de fin = Septembre 1959
Ligne 19 : Ligne 18 :
 
| propriétaire =
 
| propriétaire =
 
| directeur de publication =
 
| directeur de publication =
| directeur de rédaction =
+
| directeur de rédaction =
| rédacteur en chef =
+
| rédacteur en chef = [[Pierre Fallot]]
 
| comité éditorial =
 
| comité éditorial =
 
| ISSN =
 
| ISSN =
Ligne 26 : Ligne 25 :
 
| site =
 
| site =
 
| supplément =
 
| supplément =
}}
+
}}'''''Mickey Magazine''''' était un magazine hebdomadaire belge de bande dessinée destiné à la jeunesse. Diffusé de 1950 à 1959, il compta 498 numéros de 20 pages. Il fut ensuite remplacé sur le marché belge par la nouvelle incarnation du magazine français ''[[Le Journal de Mickey]]''.
'''''Mickey Magazine''''' était un magazine mensuel belge de bandes dessinées destiné à la jeunesse. Édité par les Éditions du Pont-Levis, sa rédaction était sise au n°47, rue du Houblon, à Bruxelles. Entre octobre 1950 et septembre 1959, 498 numéros furent ainsi publiés. Le magazine dut, toutefois, s'arrêter de paraître pour être remplacé par le ''[[Le Journal de Mickey|Journal de Mickey]]'' français. Dans l'avant-dernier numéro (le 467), les lecteurs furent informés du changement au moyen d'une bande dessinée explicative. Le dessinateur Gilbert Gascard, mieux connu sous le nom de Tibet, fit ses premières armes à l'âge de seize ans dans le ''Mickey Magazine''.
 
   
  +
==Historique==
  +
C'est le Français Armand Bigle, unique représentant de Walt Disney Productions au Benelux et en [[Suisse]] depuis 1947, qui lança le magazine en 1950.<ref name="DisneyAtoZ">''Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia''</ref> À l'époque, le ''[[Le Journal de Mickey|Journal de Mickey]]'' français avait cessé de paraître depuis 1944.<ref name="Happy BDay">''Happy Birthday, Mickey ! 50 ans d'histoire du Journal de Mickey''</ref> Publié par les studios belges de Walt Disney et édité par les Éditions du Pont-Levis, ''Mickey Magazine'' avait pour siège de rédaction le n°47 de la rue du Houblon, à Bruxelles.<ref name="MickMag235">''Mickey Magazine n°235''</ref>
  +
  +
Le premier numéro fut vendu en librairies en octobre 1950. Au vu du succès de ''Mickey Magazine'', qui vendait entre 110 000 et 130 000 exemplaires en Belgique, Bigle prouva que Disney n'avait rien perdu de sa popularité en Europe, et il sut convaincre [[Paul Winkler (éditeur)|Paul Winkler]] de relancer la publication du ''Journal de Mickey'', ce qui fut fait en 1952.<ref name="Happy BDay" />
  +
  +
Même si ''Mickey Magazine'' reprenait essentiellement des œuvres américaines traduites, il comptait tout de même un certain nombre de talents belges et français.<ref name="BDzoom">[http://bdzoom.com/78213/patrimoine/80-bougies-pour-le-journal-de-mickey-deuxieme-partie "Le Journal de Mickey (deuxième partie)", sur BDZoom.com]</ref> Ainsi, le dessinateur Gilbert Gascard, mieux connu sous le nom de Tibet, fit ses premières armes à l'âge de seize ans dans le ''Mickey Magazine''.<ref name="Tibet">[http://www.jeantrancene.be/tibet.html "Tibet" sur le site de Jean Trancène]</ref> [[Pierre Fallot]], premier rédacteur en chef du magazine, scénarisa de nombreuses histoires, dont la série ''Mickey à travers les âges'', d'abord illustrée par le Belge [[Louis Santels]] (alias Tenas), puis par [[Pierre Nicolas]].<ref name="BDzoom" />
  +
  +
Entre octobre 1950 et septembre 1959, 498 numéros furent ainsi publiés.<ref name="DCWW">[http://www.wolfstad.com/dcw/belgium/mickey-magazine-french "Mickey Magazine (French)" sur Disney Comics Worldwide]</ref> Mais le magazine dut s'arrêter de paraître pour être remplacé par le ''Journal de Mickey'' français. Dans l'avant-dernier numéro (le 467), les lecteurs furent informés du changement.<ref name="MickMag467">''Mickey Magazine n°467''</ref> Une bande dessinée explicative fut même incluse dans l'ultime numéro.<ref name="MickMag468">''Mickey Magazine n°468''</ref>
  +
  +
===Composition typique d'un numéro===
  +
Chaque numéro contenait vingt pages, et sa couverture comportait toujours la date exacte suivant un format précis<ref name="DCWW" /> (par exemple « 3me année – 20 [[Fichier:Logo_Mickey_magazine.jpg|thumb|left|250px|L'unique logo qu'a eu le magazine, de 1950 à 1959.]] pages – 5 juin 1953 - N ° 139 »).<ref name="MickMag139">''Mickey Magazine n°139''</ref> Dans chaque numéro, on retrouvait la rubrique de jeux « Zigzags » (écrite par André-Paul Duchâteau),<ref name="Tibet" /> un éditorial « Mickey vous parle... », et une section courrier des lecteurs. Toutes les histoires longues publiées dans ''Mickey Magazine'', y compris celles de [[Carl Barks]], étaient sérialisées ; le plus souvent, chaque numéro contenait une page d'histoire à suivre. En revanche, tous les numéros s'achevaient sur une histoire complète. Beaucoup d'histoires publiées dans ''Mickey Magazine'' subissaient un changement de format afin qu'il y ait cinq à six bandes par page. Comparé aux standards actuels, la mise en couleurs et le lettrage étaient plutôt médiocre.<ref name="DCWW" />
  +
  +
==Notes et références==
  +
<references />
  +
{{Palette Revue Disney}}
 
[[Catégorie:Revue belge]]
 
[[Catégorie:Revue belge]]
  +
[[Catégorie:Revue]]
  +
[[Catégorie:Revue ne paraissant plus]]

Version actuelle en date du août 19, 2019 à 12:16

Mickey Magazine était un magazine hebdomadaire belge de bande dessinée destiné à la jeunesse. Diffusé de 1950 à 1959, il compta 498 numéros de 20 pages. Il fut ensuite remplacé sur le marché belge par la nouvelle incarnation du magazine français Le Journal de Mickey.

HistoriqueModifier

C'est le Français Armand Bigle, unique représentant de Walt Disney Productions au Benelux et en Suisse depuis 1947, qui lança le magazine en 1950.[1] À l'époque, le Journal de Mickey français avait cessé de paraître depuis 1944.[2] Publié par les studios belges de Walt Disney et édité par les Éditions du Pont-Levis, Mickey Magazine avait pour siège de rédaction le n°47 de la rue du Houblon, à Bruxelles.[3]

Le premier numéro fut vendu en librairies en octobre 1950. Au vu du succès de Mickey Magazine, qui vendait entre 110 000 et 130 000 exemplaires en Belgique, Bigle prouva que Disney n'avait rien perdu de sa popularité en Europe, et il sut convaincre Paul Winkler de relancer la publication du Journal de Mickey, ce qui fut fait en 1952.[2]

Même si Mickey Magazine reprenait essentiellement des œuvres américaines traduites, il comptait tout de même un certain nombre de talents belges et français.[4] Ainsi, le dessinateur Gilbert Gascard, mieux connu sous le nom de Tibet, fit ses premières armes à l'âge de seize ans dans le Mickey Magazine.[5] Pierre Fallot, premier rédacteur en chef du magazine, scénarisa de nombreuses histoires, dont la série Mickey à travers les âges, d'abord illustrée par le Belge Louis Santels (alias Tenas), puis par Pierre Nicolas.[4]

Entre octobre 1950 et septembre 1959, 498 numéros furent ainsi publiés.[6] Mais le magazine dut s'arrêter de paraître pour être remplacé par le Journal de Mickey français. Dans l'avant-dernier numéro (le 467), les lecteurs furent informés du changement.[7] Une bande dessinée explicative fut même incluse dans l'ultime numéro.[8]

Composition typique d'un numéroModifier

Chaque numéro contenait vingt pages, et sa couverture comportait toujours la date exacte suivant un format précis[6] (par exemple « 3me année – 20
Logo Mickey magazine

L'unique logo qu'a eu le magazine, de 1950 à 1959.

pages – 5 juin 1953 - N ° 139 »).[9] Dans chaque numéro, on retrouvait la rubrique de jeux « Zigzags » (écrite par André-Paul Duchâteau),[5] un éditorial « Mickey vous parle... », et une section courrier des lecteurs. Toutes les histoires longues publiées dans Mickey Magazine, y compris celles de Carl Barks, étaient sérialisées ; le plus souvent, chaque numéro contenait une page d'histoire à suivre. En revanche, tous les numéros s'achevaient sur une histoire complète. Beaucoup d'histoires publiées dans Mickey Magazine subissaient un changement de format afin qu'il y ait cinq à six bandes par page. Comparé aux standards actuels, la mise en couleurs et le lettrage étaient plutôt médiocre.[6]

Notes et référencesModifier

  1. Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia
  2. 2,0 et 2,1 Happy Birthday, Mickey ! 50 ans d'histoire du Journal de Mickey
  3. Mickey Magazine n°235
  4. 4,0 et 4,1 "Le Journal de Mickey (deuxième partie)", sur BDZoom.com
  5. 5,0 et 5,1 "Tibet" sur le site de Jean Trancène
  6. 6,0, 6,1 et 6,2 "Mickey Magazine (French)" sur Disney Comics Worldwide
  7. Mickey Magazine n°467
  8. Mickey Magazine n°468
  9. Mickey Magazine n°139
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .