Cet article est un article de qualité, car il a été élu article du mois de novembre 2016. Cet article a été élu article de l'année 2016/2017.

Mickey agent secret est une continuité en bande dessinée écrite et dessinée par Floyd Gottfredson, scénarisée par Ted Osborne et encrée par Ted Thwaites, s'étalant du 21 mars au 8 août 1936 dans les journaux américains. Elle met en scène Mickey Mouse, Minnie Mouse et Pat Hibulaire ainsi que Fendlair, Trigger Hawkes, Yussuf Aiper, le major Beagle et le capitaine Doberman. Cette histoire se déroule à Mickeyville, sur un bateau et dans le désert africain

Synopsis[modifier | modifier le wikicode]

Recruté par le colonel Fendlair après une éprouvante mise à l'essai, Mickey se voit confier une difficile mission : suivre le Faucon, un ex-agent secret, qui tente de revendre de précieux plans secrets à une puissance étrangère. Au cours de sa filature, Mickey se retrouve engagé dans la légion étrangère. Il découvre que le Faucon travaille pour l'infâme Pat, sergent de la caserne. Le soldat Mickey va alors devoir se plier aux ordres de son odieux supérieur...

Résumé complet[modifier | modifier le wikicode]

Mickey agent secret 1.jpg

Mickey et Minnie rentrent épuisés de la course d'Oscar l'autruche, que Mickey vient de vendre pour vingt-cinq dollars. Malheureusement pour eux, ils découvrent sur le seuil de la porte une lettre du capitaine Rademer leur demandant de l'aide. Mickey doit se rendre chez le capitaine sans en informer qui que ce soit, sous peine de voir le vieux marin ruiné à jamais. Le couple se rend immédiatement à l'adresse indiquée, en pleine nuit, et découvre une propriété délabrée. Ils frappent à la porte mais personne ne répond, la maison semble abandonnée. Ils décident de demander à une voisine ce qu'il en est des Rademer. Ceux-ci seraient partis en voyage pendant au moins quatre mois ! Le couple se met alors sur le chemin du retour et se demande qui peut bien avoir écrit la lettre. Mickey suppose qu'il s'agit d'une blague d'Horace ou de Dingo, alors que Minnie est bien plus inquiète. Deux hommes masqués les observent à travers une fenêtre.

Mickey agent secret 2.jpg

Au coin d'une rue, Mickey est soudainement kidnappé. Minnie, en panique, s'élance à la recherche d'un policier. Pendant ce temps, les deux hommes prennent la fuite, transportant le pauvre Mickey entièrement ligoté. Le policier demande le renfort d'une centaine d'hommes et de deux chiens pisteurs. Les kidnappeurs s'enfuient dans une voiture et menacent Mickey à l'arme à feu. Les policiers utilisent le chapeau de jockey de Mickey comme indice pour les chiens pisteurs, mais la recherche est infructueuse... Mickey est conduit auprès de chef de l'organisation des hommes masqués. Celui-ci menace de tuer Mickey s'il ne dévoile pas où le capitaine Doberman garde les plans de son nouvel avion. Mickey refuse de trahir le capitaine Doberman. Les kidnappeurs pointent le « persuader » sur lui. Mickey suppose que les kidnappeurs n'ont pas l'intention de le tuer et résiste. Ceux-ci l'installent sur différents appareils de torture. Mickey est impassible, les ravisseurs lui mettent la corde au cou. Mickey protège le secret et les kidnappeurs décident d'ouvrir la trappe afin de pendre Mickey.

Mickey agent secret 3.jpg

Mickey n'est pas pendu. Il se retrouve face au capitaine Doberman lui tendant la main. Mickey vient de réussir un test. Les kidnappeurs sont des hommes dont la mission nécessite de la bravoure et le secret absolu. Doberman introduit Mickey au Major Beagle, le chef du National Secret Service. Les plans d'un nouveau type d'arme ont été volés du département de guerre. Le brigand serait un ancien agent gouvernemental. Major Beagle souhaite le localiser, obtenir la preuve qu'il est coupable, l'arrêter et récupérer les plans avant même qu'il ne réalise qu'il est suspecté. Mickey a été choisi pour faire ce job. La mission est d'importance nationale, si les plans ne sont pas récupérés, le suspect les vendra à une nation étrangère. Mickey accepte le travail. Major Beagle fournit à Mickey une photo du suspect, l'ex-officier « Trigger » Hawkes.

Mickey se rend à la cabine téléphonique la plus proche afin d'avertir Minnie. Un homme sort de la cabine, assommant Mickey avec la porte. Mickey reprend rapidement ses esprits et réalise qu'il s'agit de Trigger Hawkes. Mickey se met alors à le pister jusqu'aux docks où il se cache dans une caisse à salade alors que Hawkes discute avec un allemand. Hawkes refuse de vendre les plans tant que ce n'est pas sûr pour lui. Il se doute bien que la police est à ses trousses. Pendant ce temps, Mickey est sur le point d'éternuer dans son bac. Les plans sont cachés dans un endroit que personne ne trouvera jamais. Mickey parvient à éternuer sans attirer l'attention. Deux dockers arrivent, Hawkes et l'allemand s'éclipsent. Les dockers se demandent comment ils ont pu oublier la dernière caisse et la lancent dans le cargo. Mickey perd connaissance.

Mickey agent secret 4.jpg

À son réveil, Mickey est un passager clandestin sur un bateau. Il tente désespérément de s'échapper sur une barque mais il est repéré par des membres de l'équipage. Ceux-ci le conduisent auprès du capitaine du navire qui décide avec rage de mettre Mickey en cellule. Mickey est de corvée mais il doit contacter par radio le major Beagle pour lui dire d'envoyer quelqu'un d'autre à la trace de Hawkes. Malheureusement, le responsable des radiocommunications refuse de laisser Mickey, le passager clandestin, transmettre son message. Mickey reprend le nettoyage du pont et se lamente, frustré de son incapacité à remplir la mission qu'on lui a confiée. Il perd son sang-froid et frappe le seau d'eau qui éclabousse un passager. Mickey réalise avec stupéfaction que ce passager est Hawkes ! Mickey retrouve sa bonne humeur et nettoie les chaussures trempées de Hawkes. Celui-ci décide de ne pas signaler au capitaine la maladresse de Mickey. Mickey ne se soucie guère des corvées qu'il doit réaliser, sachant que Hawkes est un passager du navire. Il se demande quelle est sa destination, quelle est « la meilleure planque au monde ». Il jette un œil aux cargaisons et découvre que le navire se dirige vers l'Afrique du Nord.

Mickey agent secret 5.jpg

Mickey découvre la chambre de Hawkes et se demande si celui-ci a conservé avec lui les plans de l'arme. Il décide de polir la rampe qui se trouve dans le couloir, devant la chambre. Mickey attend que Hawkes ressorte de la pièce et en profite pour le remercier de ne pas l'avoir dénoncé auprès du capitaine, tout en verrouillant la porte alors qu'elle est ouverte. Mickey claque fort la porte, qui n'est pas fermée et s'introduit dans la chambre. Il découvre des papiers prouvant que Hawkes a été renvoyé des services secrets. Hawkes entre dans la pièce et surprend Mickey les papiers à la main. Mickey parvient à calmer Hawkes en vantant les mérites du métier d'agent secret. Mickey essaye de se faire embaucher comme assistant d'Hawkes, et celui-ci accepte de lui confier un paquet à faire passer à travers la douane. Le bateau arrive à Aita Klah Kurfu le soir même.

Mickey agent secret 6.jpg

Mickey doit retrouver Hawkes devant l'hôtel Tefir Touh à minuit. Mais le passager clandestin n'a pas le droit de descendre à ce quai... Mickey est assigné à sa chambre et se maquille pour tenter de s'échapper incognito par la fenêtre. Il se laisse glisser sur la corde d'attache du bateau mais tombe nez à nez avec deux policiers africains. Mickey tente alors de remonter vers le bateau mais les policiers lui ordonnent de venir sur la terre ferme. Ils expliquent à Mickey qu'il ne doit pas s'introduire sur le bateau et le laissent tranquille ! Mickey est satisfait et dévale les rues d'Aita Klah, le paquet à la main. Au coin d'une rue, Mickey décide de jeter un œil au paquet, en espérant qu'il contienne les plans de l'arme. Malheureusement, il s'agit juste d'un collier en diamant.

Mickey rejoint le point de rendez-vous, seul un légionnaire est présent. Hawkes n'est toujours pas là ! Mickey décide d'aller voir le légionnaire qui se révèle être Hawkes lui-même. Mickey lui remet le paquet et lui demande pourquoi il est déguisé. Hawkes affirme poursuivre un criminel et s'éloigne rapidement de Mickey. Mickey réalise alors que Hawkes a effectivement trouvé la meilleure cachette au monde ; il a rejoint la légion étrangère ! Mickey s'obstine à suivre Hawkes. Il lui explique qu'ayant déserté, il ne peut pas retourner sur le bateau et en tant qu'assistant il va suivre Hawkes où qu'il aille. Hawkes accepte et lui confie que le voyage sera long et chaud. Mickey est heureux et s'empresse d'envoyer un télégramme au capitaine Doberman.

Capitaine Doberman vient annoncer les nouvelles à Minnie. Doberman lui dévoile que Mickey travaille dans les services secrets et qu'il est parti chercher un dangereux criminel. Minnie se demande pourquoi Mickey est allé jusqu'en Afrique chercher un criminel. Doberman lui confie que ce criminel est spécial et que Mickey en a fait une affaire personnelle. Doberman quitte la maison de Minnie et affirme que Mickey est entièrement en sécurité. Minnie se fait beaucoup de soucis pour Mickey et pleure.

Mickey agent secret 7.jpg

Mickey rejoint la légion étrangère pour pouvoir suivre Hawkes. La légion envoie tous ses hommes dans le désert pour contenir les tribus menaçantes. Hawkes est dans le train, satisfait : au plus loin de la civilisation il sera, meilleure sera la cachette. Personne ne le connait sauf Mickey Mouse, mais celui-ci ne sait pas où il se trouve. Hawkes demande une allumette à la personne assise derrière lui. Cette personne se révèle être Mickey ! Les deux légionnaires descendent dans un avant-poste de la légion étrangère près de Dassis Ali. Mickey sera dans la compagnie du sergent-major Beau Chest et doit aller se présenter. Beau Chest se révèle être Pat Hibulaire !

Mickey perd son sang froid et ramasse son arme. Pat Hibulaire le remet à sa place en lui rappelant qu'il parle à un sergent et qu'il n'est rien à la légion étrangère. Il l'ordonne de le saluer. Pat Hibulaire ne sait pas pourquoi Mickey a rejoint la légion, mais il sait que celui-ci va le regretter. Hibulaire va lui faire faire les tâches les plus difficiles, les plus ingrates que les soldats de la légion on jamais faites. Mickey ne peut rien dire... Il est à la merci de Pat Hibulaire qui l'ordonne de quitter son bureau.

Pat Hibulaire convoque Hawkes et lui demande pourquoi il s'est laissé suivre. Hawkes affirme avoir été très discret, personne ne l'a suivi à part Mickey Mouse. Pat s'énerve et explique à Hawkes que Mickey l'a suivi car il fait partie des services secrets ! Hawkes doit se taire et faire attention aux plans. Hibulaire va s'occuper personnellement de Mickey.

Pat Hibulaire, alias Beau Chest fait une inspection des nouvelles recrues. Il en profite pour assommer violemment Mickey sous-prétexte que celui-ci aurait dit quelque chose. Pat tente de lui arracher son arme mais Mickey résiste et se retrouve une nouvelle fois assommé, si bien qu'il fait son salut avec son arme à l'envers.

Mickey agent secret 8.jpg

Mickey est épuisé, il vient de passer huit heures sous le soleil brûlant à patrouiller. Il est sur le point de finir mais Pat l'assigne à la cuisine, pour faire la vaisselle.

Pat demande à Mickey s'il a déjà creusé une tranchée. Il ordonne à Mickey de creuser une tranchée profonde, pour s'entraîner, le long d'une petite oasis à quelques miles de la base. Pat dit à Mickey de ne pas revenir tant qu'il n'a pas terminé sa tâche. Mickey finit, exténué, alors que le Soleil se couche. Il s'empresse de rentrer pour ne pas rater le dîner et tombe sur Pat. Pat le renvoie à l'oasis en lui ordonnant de refermer la tranchée avant la nuit. Mickey est épuisé, il a à peine assez d'énergie pour rentrer à la base sans s'endormir. Malheureusement, il tombe de nouveau sur Pat qui lui reproche de traîner après les heures de travail et le met à l'isolement.

Hawkes demande à Pat où il en est avec son plan pour se débarrasser de Mickey. Pat se félicite que Mickey soit actuellement dans la prison de la base. Il est persuadé que Mickey ne tiendra pas une semaine. Pat ne risque rien, Mickey sera seulement un faible gars de plus qui n'était pas fait pour la légion d'honneur.

Pat se demande pourquoi Mickey a un bandeau autour du pied. Il a des ampoules de partout et ses chaussures sont trop grandes. Pat écrit un mot sur un papier que Mickey doit transmettre au soldat de première classe de la base, indiquant ce que Mickey doit faire. Mickey est persuadé d'avoir un jour de repos, mais Pat l'envoie patrouiller de nouveau.

La légion a besoin de nouveaux tireurs. Pat envoie donc Mickey s'entraîner à tirer dans le désert. Mickey doit utiliser le millier de munitions qui l'attend près des cibles. Malheureusement, à chaque coup de fusil, Mickey est propulsé plusieurs mètres en arrière, si bien qu'il s'est demandé si ce n'est pas l'âne qui lui a mis un coup de sabot. Mickey rentre à la base avec une énorme bosse sur l'épaule. Pat pense que si Mickey se couchait avec une telle bosse il se sentirait mal le lendemain et ne pourrait pas faire son travail. Il vaudrait mieux pour Mickey d'avoir un objet lourd sur sa bosse, de façon à la réduire un peu. Pat assigne donc Mickey à la patrouille toute la nuit. Le pauvre Mickey doit trouver les plans de l'arme rapidement s'il ne veut pas mourir de fatigue.

Hawkes pense que Pat perd son temps avec Mickey et lui propose de l'assassiner. Pat sait qu'ils se feront attraper en cas de meurtre. Il a une meilleure idée ; il va envoyer Mickey espionner la tribu des Mhil Dhu. Pour cela il devra traverser deux cents miles dans le désert. Même si Mickey survit à sa traversée, il se fera tuer par les gens du désert, car c'est un espion. Si par hasard il parvient à leur échapper, il a de fortes chances de mourir de faim lors du trajet retour. Pat et Hawkes auront vendu les plans et quitté ce pays d'ici là.

Pat propose à ses soldats le job d'espionnage et demande si certains se portent volontaires. Hawkes plante sa baïonnette sur Mickey qui fait un bond en avant. Pat félicite Mickey de se porter volontaire. Mickey est coincé, il sait qu'il ne reviendra pas vivant de cette mission. Il demande s'il ne peut pas avoir un chameau mais Pat refuse. Mickey ne peut porter l'eau ni la nourriture qu'il lui faut pour le voyage à lui tout seul. Pat l'envoie quand même dans le désert, affronter la mort. Pat et Hawkes célèbrent leur victoire sur Mickey.

Après deux jours de marche seul dans le désert et encore cent soixante-dix miles à parcourir, Mickey est fatigué, à court d'eau et de nourriture. S'il fait demi-tour, il se fera fusiller pour avoir désobéi aux ordres. S'il continue, il va mourir de faim. Pat voulait se débarrasser de Mickey... Il semble avoir trouvé le meilleur moyen !

Mickey agent secret 09.jpg

Pat est convoqué par le colonel de la base, qui a été informé de la « mission » que Pat a confié à Mickey. Pat est coupable d'avoir abusé de son autorité sur l'un de ses subordonnés, de l'avoir malicieusement persécuté et négligé. Pat s'en félicite mais le colonel l'ordonne d'aller chercher et de ramener Mickey vivant, sous peine de comparaître devant le tribunal militaire et d'être fusillé pour meurtre. Pat saute sur un cheval et se précipite dans le désert à la recherche de Mickey.

Pat se plaint de ne pas avoir tué Mickey de ses propres mains. Il finit par trouver Mickey évanoui dans le sable et se rue sur lui avec de l'eau, le suppliant de reprendre connaissance. Mickey profite de la soudaine gentillesse de Pat et finit par en comprendre la raison. Il demande à Pat de l'installer sur le cheval. Mickey part sans Pat afin de le laisser rentrer à la base à pied. Mickey réalise vite que Pat ne s'en tirera pas vivant et qu'il n'est pas possible de faire endurer à qui que ce soit ce qu'il a vécu.

Sur le trajet retour, Mickey demande à Pat à quelle distance se trouve le fort. Mickey tape sur le cheval pour le mettre au galop et laisse Pat parcourir les dix miles restants à pied, afin de lui donner un avant-goût de ce qu'il a vécu dans le désert. Quand Pat finit par arriver à la base, il va se plaint auprès du colonel qui convoque Mickey. Mickey a manqué de respect auprès d'un sergent, officiellement il doit être puni. Officieusement, le colonel lui confie que Pat n'a eu que ce qu'il méritait.

Mickey agent secret 10.jpg

Mickey, quant à lui, n'a pas renoncé à mettre la main sur la fameuse formule. De retour au campement, il se faufile dans la chambre de pat à la recherche d'indices, il réussis à trouve les fameux plans volés, mais voilà qu'il se fait surprendre par les deux bandit de retour, il s’empresse alors de se cacher sous le lit de pat et ainsi, il surprend une conversation entre Pat et Hawkes et découvre ce que mijote ce scélérat : ce dernier à l'ordre d'emmener ces troupes dans le désert vers l'oasis de Ali Temal Adh. Une fois la-bas, les deux complices vont déserter et irons vendre la formule au sultan Yussuf Aiper ; ce dernier compte conquérir toute la région à l'aide de l'invention du professeur, Ce dernier en profitera alors pour conseiller au sultan d'éliminer tous les mercenaires, ces ennemies, y compris Mickey ! Ce dernier, atterré, cours informer le commandant et lui expose son plan pour contrer les infâmes projets de Pat Hibulaire.

Mickey agent secret 11.jpg

le colonel, convoque aussitôt Pat : « j'ai envoyé le mercenaire Mickey en mission, il vos accueillera à l'oasis d'Ali Temal Adh lorsque vous y arriverez ». Mickey, lui, est déjà en route ; ou plutôt en piste. Parti de nuit pour éviter la chaleur et vêtu d'une vielle djellaba, chaussé de babouches et coiffé d'un turban, Ainsi vêtu, Mickey et juché tant bien que mal sur le dos d'un âne à la traversée du désert. Mais ce dernier a à peine le temps de se peindre qu'il se fait subitement surprendre par une dizaine d'hommes qui se jettent devant lui brandissant des carabines, il se laisse ainsi conduire sans la moindre résistance dans un campement militaire ou allait commencer sa véritable mission.

Mickey agent secret 12.jpg

Mickey est alors conduit dans la plus grande des tentes ou jonce le sultan Yussuf ; un homme richement vêtu assis sur une multitude de coussins multicolore avec sa petite barbiche et son visa en lame de couteau l'air plutôt terrifiant. Sans se laisser démonter, Mickey s'incline devant le sultan et lui fait part de la raison de sa visite : Mickey veut vendre au sultan un chargement de fusil tout ce qu'il y a de plus perfectionnés qu'il aurait volé à la légion, en échange il demande au sultan de lui reprendre ses vielles carabines avec un petit supplément d'un franc par pièce. Le sultan n’hésite pas très longtemps et accepte le marché.

Après les avoirs essayé, les hommes du sultan ce rendent vite compte que Mickey ne leur avait pas vendu de munitions et que celles de leur anciens armes ne fonctionnait pas avec les nouveaux fusils ! Il s'empresse d'aller voir Mickey qui lui demande un millier de franc pour un chargement de munitions, le sultan, furieux finit tout de même par accepter. Le lendemain matin, Mickey conduit le sultan et ses hommes à l'endroit où les attendait un certain Peikh Abou avec le chargement d'armes. A peine le sultan en possession des fusils, il s'empresse de menacer Mickey l'obligeant à lui rendre son argent ! Ce dernier joue bien et le jeu et fait semblant d’être furieux, Cependant, dès que Yussuf s’éloigna, Il s'empressa d'enfiler son costume de mercenaire et retourne à l'endroit ou bivouaquent Pat et ses troupes.

Mickey est à peine arrivé que pat s'empresse de convoquer le caporal Bol, il le chargea de commander les troupes pendant que lui et le mercenaire faucon partiraient en reconnaissance. Dès qu'il tourne les talons, Mickey s'empresse d'aller voir le caporal Bot et lui exposa son plan de défense en prévision de l'attaque : « Que les hommes se déploient en cercle autour du camp, bien camouflés. Et pas un coup de feu avant que j'en ai donné l'ordre ! ». Bientôt, Tout les hommes s’exécutèrent, invisibles, ensevelis à moitié sous le sable ; dissimulés par les dunes. Soudain, le désert n'est plus que bruit et poussière. Dans un nuage de sable, les chevaux du sultan surgissent au galop, l'écume au lèvres. « Chargez ! » hurle le sultan, suivi de près par Pat et Hawkes. Les chevaux se cabrent devant les tentes. Les cavaliers sautent à bas de leur montures et, de leur sabres, déchirent les toiles des tentes. Ils se ruent à l’intérieur en tirant dans tous les sens, mais les tentes sont vides ! Furieux, les hommes regardent autour d'eux l'air hébété.

Alors une voix forte jaillit au-dessus d'eux : Mickey, monté sur la plus haute des dunes s'adresse au sultan et le somme de se rendre. Yussuf, amusé par ce dernier qu'il croit seul, est alors épris d'un immense éclat de rire qui résonne dans tout le désert. Aussitôt, une dizaines de fusils se pointent sur Mickey, une formidable détonation retentit. Tous les coups sont partis en même temps, Mickey, toujours debout et souriant, n'a même pas cligné des yeux : les fusils vendus par Mickey au sultan contenaient des balles à blanc !

Mickey agent secret 13.jpg

Les mercenaires de Mickey jaillissent aussitôt du sable comme des diables et encerclent l'armée du sultan. La victoire est indiscutable, les hommes du sultan sont vaincus. Hawkes et Yussuf ont à peine le temps de comprendre ce qui s'est passé que les hommes de Mickey se jettent sur eux et les désarment, Mais Pat reste introuvable ! Ce dernier profitant de la tumulte réussis à s'enfuir à travers le désert ! Hawkes, se sentant trahi délivre aussitôt à Mickey la formule qu'il avait dérobé a son ex-complice. Mickey, n'a jamais été aussi heureux de sa vie, il a récupéré la formule, capturé les voleurs et empêché le cruel sultan de mettre son pays à feu et à sang ! À son retour à Mickeyville, il est aussitôt félicité par le colonel Fendlair et le Major Beagle, ce dernier pour le remercier lui donne un gros chèque en compensation.

Un soir, rentrant chez elle après une journée mouvementé, Minnie aperçoit un étrange personnage sur le pas de sa porte, elle l'envoie tout de suite balader mais ce dernier insistant lui propose des fleurs, du chocolat et des bonbons, mais Minnie refuse catégoriquement, L'individu retire alors son déguisement se dévoile être Mickey qui s’exclame : « et que dirais-tu d'un beau jeune homme ? ».

Mickey agent secret 14.jpg

En coulisses[modifier | modifier le wikicode]

Gottfredson et Osborne choisissent un thème hollywoodien classique de l'époque pour cette nouvelle aventure de Mickey, rendu populaire par Beau Geste, de Herbert Brenon en 1926, et Morocco, de Gary Cooper en 1930[1]. C'est ainsi qu'après la comédie Mickey et l'autruche Hortense, Mickey est envoyé dans le monde dangereux de la légion étrangère. Mickey n'a personne pour le protéger, ses adversaires le savent. Les jeux d'ombres et lumières n'ont jamais été aussi bien maitrisés par Gottfredson et son équipe, renforçant le côté sombre de l'histoire, en particulier lors de la scène d'exposition.

On pourra noter l'apparence graphique des natifs Africains, stéréotypés, qui serait aujourd'hui offensive mais qui était courante dans les comics des années 1930. Les planches concernées ont été retouchées pour certaines éditions de l'histoire.

Mickey Mouse in the Foreign Legion (1981), peinture de Floyd Gottfredson.

Gottfredson réalise en septembre 1981 une peinture illustrant cette histoire, plus spécifiquement les strips dans lesquels Pat Hibulaire abuse de son autorité sur Mickey à la légion étrangère.

Publications françaises[modifier | modifier le wikicode]

Cette histoire fut publiée pour la première fois en France dans Grands albums cartonnés Le Livre de Paris/Hachette n°1 en 1973. Par la suite, elle fut rééditée dans L'intégrale de Mickey n°8 (1984), Grands albums cartonnés Le Livre de Paris/Hachette n°9, en 1986, ainsi que dans L'âge d'or de Mickey n°3, en octobre 1987.

En 1997, l'histoire fut publiée avec quelques changements sous forme de texte dans Walt Disney Collection Mystère n°3, avec Béatrice Nicodème au texte, Fabrizio Petrossi pour les illustrations, Chagnaud-Yot pour la mise en couleur et Massimiliano Monteduro pour la couverture[2].

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Floyd Gottfredson Library °4
  2. CM 3 Mission secrète
Précédée par Mickey agent secret Suivie par
Mickey et l'autruche Hortense

Le Journal de Mickey nº1738.jpeg
Histoire en bandes quotidiennes de Floyd Gottfredson

1re parution : du 21 mars au 8 août 1936
Mickey et les fantômes

Mickey Mouse n°222.jpg
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.