FANDOM


Mickey an 2000 est une histoire en bande dessinée de dix planches écrite et illustrée par Ténas, publiée pour la première fois le 15 août 1971 en France. L'histoire, dont le héros est Mickey Mouse, a pour décor le passage de l'an 1999 à l'an 2000 tel qu'on se l'imaginait en 1971.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Quelques semaines avant le premier janvier de l'an 2000, les dix milliards d'habitants de la Terre appartiennent presque tous au même pays, à l'exception des habitants du Gratémoualah. Mais Mickey Mouse, en fin diplomate, convainc le roi d'abdiquer ; les Gratémoualais acceptent de rejoindre la Fédération des États de la Terre, et on va pouvoir enfin élire un président du monde. Bien qu'il ne se soit pas porté candidat, Mickey se voit plébisciter par la population. Mais Pat Hibulaire, aidé par son complice Ram-Dam, est bien décidé à saboter la campagne de son ennemi juré. Lorsque ses tentatives échouent, Pat tente le tout pour le tout en enlevant Minnie, qu'il enferme dans un satellite prêt à être envoyé en orbite de la planète Mars. Il contacte ensuite Mickey, l'informant qu'il détient sa fiancée et ne la délivrera que s'il renonce à la course présidentielle. C'est sans compter sur la loyauté défaillante de Ram-Dam qui, mécontent de son salaire, accepte de révéler à Mickey où se trouve Minnie. Entre temps, les Martiens ont repéré un nouveau satellite en orbite de leur monde. Ils récupèrent Minnie, à qui ils réservent un très bon accueil. Mickey, ayant affrété une fusée en toute urgence, finit par retrouver sa fiancée, qui en a profité pour négocier un traité d'alliance avec les Martiens. Rentré sur Terre, Mickey est élu président à l'unanimité, au grand dam de Pat, qui s'enfuit en fusée... pour s'écraser sur la Lune, site du bagne des Terriens.

En coulissesModifier

PublicationModifier

Cette histoire n'a été publiée qu'une seule et unique fois à travers le monde, dans Le Journal de Mickey n°1000 du 15 août 1971.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .