FANDOM


Mickey et la croqueuse de diamants est une histoire en bande dessinée de trente-cinq planches, scénarisée par Guido Martina et dessinée par Massimo De Vita, publiée pour la première fois le 18 mars 1979. Elle met en scène Mickey Mouse, Dingo et Balthazar Picsou. L'action se passe à Donaldville.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Mickey et Dingo survolent en hélicoptère la mer qui sépare Mickeyville de Donaldville quand ils voient un bolide lumineux s'écraser en pleine mer. Une belle femme en sort et sert fort les mains de Mickey et Dingo. Tous deux, endormis, finissent par se réveiller sans leur hélicoptère, l'étrange femme les a déposés à proximité de Donaldville. La police les trouve et Mickey doit alors expliquer au commissaire Leflair ce qui est arrivé, en faisant le lien avec une étrange affaire.

Betsy Cabillaud, fille d'un commerçant de Donaldville, célébrait ses dix-huit ans en portant une rivière de diamants quand une étrange femme, la même que celle rencontrée par Mickey et Dingo, arrive de manière surprenante et arrache le collier avant de le rejeter avec dégoût. Et pour cause, ce n'était qu'une copie, l'authentique étant la propriété de Balthazar Picsou, le seul qui possède tous les diamants à Donaldville pour mieux les revendre. Mickey et Dingo se rendent alors chez le milliardaire pour le protéger. Si au début l'accueil est plutôt glacial, Picsou accepte finalement la protection de Mickey et Dingo au moment où ils lui annoncent que c'est gratuit. Mais il se rend compte que c'est trop cher une fois qu'il a dû débourser un hareng pour trois et quarante-neuf millimètres de bougies pour que Dingo puisse lire L'histoire universelle des rapines.

Durant la nuit, Dingo finit par s'endormir et Mickey comprend pourquoi l'étrange femme veut du diamant : son astronef a besoin de carbone ultra-pur que seul le diamant peut avoir, c'est ce qui fait office de carburant. Mais la mystérieuse visiteuse finit par apparaître, endort Mickey et vole le collier. Mais elle s'en va en déclenchant le système d'alarme pour réveiller Mickey et en restituant à Mickey et Dingo leur hélicoptère pour qu'ils la rejoignent. L'étrange femme s'appelle Starlet, vient de la planète O'Li Wood, et était effectivement en panne de carbone, d'où la chute en mer. Et elle cherchait donc des diamants pour avoir à nouveau du carburant mais elle tient à indemniser Picsou en lui cédant cent kilogrammes de lest. Si au début le canard est contrarié, il finit par être heureux en découvrant que ce que Starlet appelle lest est en réalité de l'or. Et vu que cent kilogrammes d'or valent le double du collier volé, Picsou se réjouit de ce bénéfice.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Cette histoire n'a été publiée qu'une seule fois à ce jour en France, dans le n°95 de Mickey Parade paru le 4 novembre 1987.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .