FANDOM


Mickey et les diamants... silencieux est une histoire en bande dessinée de quinze planches, scénarisée par Bruno Mandelli et dessinée par Giuseppe Perego. Elle fut publiée pour la première fois le 24 mars 1974 en Italie. Elle met en scène Mickey Mouse, Dingo, le commissaire Finot, l'inspecteur Jim Duflair, Pat Hibulaire et Horace Horsecollar. L'action se passe à Mickeyville.

Résumé complet Modifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

La ville organise un rallye de motocross silencieux, le gagnant sera celui dont la moto fera le moins de bruit, et donc ce ne sera pas forcément la plus rapide qui remportera le concours. Le vainqueur obtiendra la piste du Rastelet, un terrain qui contient du pétrole. On retrouve dans ce concours six participants, présentés d’après leur numéro de dossard :

  • 1. Mickey et Dingo avec une moto à cheminée.
  • 2. Duflair avec une moto à élastique.
  • 3. Pat Hibulaire avec une moto à électro-aimant.
  • 4. Le grand Matunsen avec une moto à glace.
  • 5. Leny Gazello avec une moto à vent.
  • 6. Horace avec une moto à transmetteur par tonneau.

Après un premier départ, un avion passe juste au-dessus du rallye et provoque un vacarme empêchant d'évaluer la « silenciosité » de chaque moto, le suivant sera donné dans vingt minutes. Mais la moto de Mickey et Dingo tombe en panne d'essence, ils décident donc d’aller voir la moto de Pat Hibulaire, espérant lui demander du carburant ; mais ils découvrent dans son réservoir des diamants volés à la bijouterie Gaulot. Le bandit est donc arrêté et le deuxième départ peut être donné.

Seulement, personne ne peut démarrer : la glace du grand Matunsen a fondu, il n'y a pas de vent pour pousser Leny Gazello, le carburateur de la moto de Horace est encrassé, l'élastique de la moto de Duflair a cassé et Dingo a mis de l'anthracite, causant des problèmes d'allumage de la moto. Ainsi, personne ne remporte la piste du Rastelet mais Pat Hibulaire reçoit tout de même, dans sa cellule, des protèges-oreilles en guise de prix symbolique de « silenciosité ».

En coulisses Modifier

Publication française Modifier

  • Il s'agit d'une histoire qui n’a été publié qu'une seule fois en France, dans Mickey Parade n°11 (novembre 1980).
  • A noter que Duflair est affublé dans cette publication du nom de Martinet.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .