FANDOM


Mickey et les pirates de l'Arctique est une histoire en bande dessinée de trente deux pages scénarisée et dessinée par Onofrio Bramante. Elle a été publiée pour la première fois le 30 septembre 1962 en Italie. Elle met en scène Mickey Mouse, Dingo et Pat Hibulaire. L'action se déroule à Mickeyville puis sur l'océan Arctique.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Alors qu'il faisait route pour l'Arctique, un cargo de l'armateur O'Cassis voit un étrange serpent avant de disparaître, c'est la sixième disparition en un mois. L'amirauté met tous ses moyens en oeuvre pour retrouver les bateaux, de même qu'O'Cassis de son côté. Un des employé d'O'Cassis accompagné du capitaine Roulis arrive alors à convaincre Dingo d'embarquer dans la prochaine croisière contre de l'argent, et encore plus s'il trouve dix volontaires mais conduit à l'enlèvement de Mickey qui jouait tranquillement avec son chat Minou avant d'avoir un appel de Dingo.

Une fois qu'il reprend connaissance à bord du bateau du capitaine Roulis, Mickey pique alors une crise de colère contre Dingo et le dit capitaine avant de rencontrer Bertrand qui lui donne un télégramme du commissaire Finot. C'est ce dernier qui informe Mickey qu'il a lui-même demandé à Roulis de le recruter. Une fois que ce dernier explique mieux la situation sur la situation critique de la flotte d'O'Cassis, le fameux monstre marin réapparaît et Mickey et Dingo partent alors en hélicoptère pour voir ce monstre en premier.

Mais vu les conditions météorologiques déplorables, l'hélicoptère finit par s'écraser sous la mer et une fois que Mickey et Dingo constatent que l'eau devient étrangement bouillante, les deux héros sont capturés par le serpent marin qui arrive à les emprisonner dans une zone lumineuse avant de les avaler. Ce serpent marin était en réalité une machine sous-marine développée par Pat Hibulaire : il capture les bateaux et renvoie les équipages sur une île déserte.

Pat Hibulaire invite alors Mickey à assister à son dernier enlèvement de bateau : celui du capitaine Roulis. D'abord en générant un brouillard artificiel puis en actionnant la lumière paralysante avant que des hommes-grenouilles partent à l'assaut. Mais Mickey fait alors remarquer à son ennemi que Dingo a disparu, d'autant que Pat ne s'en était pas occupé, totalement obnubilé par Mickey. La souris se retrouve enfermée dans une cabine voisine de la radio. Mickey brise alors le hublot séparant les deux cabines et lance un SOS intercepté par tous les bateaux et tous les avions du monde.

Un obus détruit alors la tête du serpent mécanique, mettant fin à la lumière paralysant et incitant les hommes-grenouilles à fuir.et Mickey fait arrêter Pat Hibulaire. Une fois la situation maîtrisée, Dingo réapparaît. Ce dernier suivait en réalité les hommes-grenouilles et remonta à la surface avec eux parce qu'il ne supportait pas d'être sous l'eau.

En coulissesModifier

Publications françaisesModifier

Cette aventure aura été publiée à deux reprises en France. La toute première fut dans Le Journal de Mickey n°628 du 7 juin 1964 dans un format retravaillé pour correspondre à celui de l'hebdomadaire, soit neuf pages au format 5 bandes par page. Elle sera rééditée dans son format d'origine en septembre 1982 dans le Mickey Parade n°33.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .