FANDOM


Monstres & Cie est une histoire en bande dessinée de douze pages scénarisée par Terry LaBan, dessinée par Francisco Rodriguez Peinado et encrée par Enriqueta Perea. Elle a été publiée pour la première fois le 16 octobre 2007 en Allemagne. Elle met en scène Donald Duck et Riri, Fifi et Loulou Duck. L'action se déroule à Donaldville et dans un autre monde, au moment des fêtes d'Halloween.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

C'est Halloween ce soir et Donald, déguisé en vampire, et ses neveux, déguisés en clown, cow-boy et pirate, font la tournée de la ville et l'adulte estime que c'est lors des dernières maisons qu'on récolte le plus de bonbons. Or, les enfants veulent renoncer vu qu'il est vingt-et-une heures et qu'il faut éviter de traîner le soir d'Halloween. Donald décide donc de laisser là ses neveux et de repartir seul. Il suit alors l'allée du mystère, une rue dont il ignorait l'existence. Malgré le côté sinistre, Donald suit cette allée et tombe sur une maison semblable à une maison hantée.

Donald fait alors la connaissance de Bella, une jolie blonde triste de ne pouvoir se rendre à une fête vu qu'elle n'a pas de cavalier. Donald se décide de l'accompagner et Bella lui tend alors un pendentif avant qu'ils n'atteignent un château grâce à un claquement de doigts. Sur place, Donald est stupéfait des costumes et Bella lui présente Beurkla, sa soeur, ainsi que le cavalier de celui-ci, le comte Globula.

Beurkla fait visiter à Donald le jardin mais à chaque fois que la demoiselle s'approche du canard, le comte Globula intervient. Donald finit alors par fuir, effrayé par les marguerites qui étaient en réalité carnivores. Donald veut alors profiter du buffet mais constate l'étrange menu : des yeux, des larves de papillon rôties et du sang en guise de punch. Beurkla finit par retrouver Donald mais le comte Globula exprime sa jalousie. Sans le vouloir, Donald en profite pour arracher un os à un squelette qui parle, effrayant encore une fois le canard.

Donald souhaite alors partir mais, incapable de trouver la sortie, il demande à une demoiselle qui avait en fait une tête de chat. Il finit par être retrouvé par Beurkla qui dit s'accrocher à Donald parce qu'il lui plaît. Globula entre alors dans une colère noire, ne supportant plus que Donald s'approche de la demoiselle mais celle-ci fait bien comprendre au comte que leur histoire est terminée en le foudroyant. Elle compte ensuite jeter un sort sur Donald mais le médaillon revient immédiatement sur la sorcière.

Bella arrive et tend un miroir à sa soeur qui, sous le sort, tombe amoureuse de son reflet. Bella explique tout à Donald : elle est la réelle petite amie du Comte Globula qui était en réalité victime d'un sortilège jeté par Beurkla, jalouse maladive qui vole alors l'amour de Globula pour Bella, qui ne pouvait atteindre qu'une seule personne à la fois. Et elle utilisa Donald tout en sachant qu'il ne risquait rien vu que le médaillon a immédiatement ricoché le sortilège sur Beurkla elle-même. Globula en profite pour s'excuser auprès de Donald et en retour, Bella ramène Donald chez lui.

Donald arrive donc dans la rue où il a quitté ses neveux avec un sac de bonbons qui a doublé de volume. Paniqué, il décide de rentrer chez lui et de donner la totalité des bonbons à ses neveux le lendemain.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Cette aventure a été publiée en France dans Le Journal de Mickey n°2888 du 24 octobre 2007.

RéférencesModifier

Le titre français est une référence au titre d'un film d'animation par ordinateur des studios Pixar (propriétés de la Walt Disney Company), Monstres & Cie.

Galerie d'imagesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .