FANDOM


Myra est une chienne anthropomorphe de l'univers de Donald Duck.

HistoriqueModifier

Myra est une riche donaldvilloise faisant d'ailleurs partie du club des milliardaires. Une fois par an, elle anime « la nuit des secrets révélés », un regroupement rassemblant tous les membres pour que trois d'entre eux présentent leur bien le plus précieux, et sa valeur monétaire.

Elle est l'épouse d'un cochon anthropomorphe anonyme étant extrêmement vaniteux, qui n'hésite pas à montrer sa fameuse « montre en diamants ! Un million de dollars ! » aux autres membres du club pour les épater.

Lorsque Balthazar Picsou, qui participe à cette nuit en temps que candidat, veut raconter une anecdote sur son sou fétiche, la jeune femme rousse à la coiffure imposante est la seule à bien vouloir écouter le milliardaire ; pour soutenir celui-ci, elle va même jusqu'à contredire son mari, en lui faisant signe de se taire du doigt, et en accompagnant son geste d'un « Chut ! Laissez-lui sa chance ! »

La milliardaire réitère cette action lorsque son conjoint, - agacé que Picsou lui vole la vedette -, fait la moue au moment d'écouter le second puis troisième récit de Balthazar mettant en héros son porte-bonheur, en lançant cette fois-ci successivement un « Chut ! Laissez-le parler ! » puis un « Laissez-le s'exprimer ». Lors de la troisième fois, exaspérée par l'insistance de son homme, elle remplace le gentil signe de main par une légère tape avec son coude sur son bras.

Lorsque le milliardaire finit sa troisième et dernière histoire, l'extravagante rousse, impressionnée par tous les exploits qu'a accomplis cette petite pièce, veut absolument la prendre en photographie. Cependant, en voyant qu'une grosse quantité d'autres membres du club veut faire de même, Picsou décide de faire payer cinq dollars la prise d'un cliché de l'objet... mais cela ne décourage pas Myra, qui met la main au porte-feuille. Cependant, son mari ne manque pas de la taquiner en ajoutant un sarcastique : « Alors, Myra ? ... une photo ? »

En coulissesModifier

Myra est apparue dans l'histoire de Janet Gilbert, Francisco Rodriguez Peinado et Enriqueta Perea, Le plus beau sou du monde, publiée pour la première fois dans le monde le 1er septembre 2008.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .