FANDOM


Ne pas se laisser démonter ! est une histoire en bande dessinée de quatre planches scénarisée par Gorm Transgaard et dessinée par Bas Heymans, publiée pour la première fois le 15 août 2016 en Norvège. Elle met en scène Donald Duck, Daisy Duck, Lagrogne et Riri, Fifi et Loulou Duck. L'action se déroule à Donaldville.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Donald et Daisy sont dans le magasin Idéa et la demoiselle tombe sous le charme d'une commode. Problème : il faut la monter soi-même. Donald propose alors de la monter mais Daisy n'a pas confiance en lui vu qu'il a failli détruire la cuisine en réparant un tiroir. Donald s'engage alors à assembler la commode chez lui et qu'il lui apportera une fois celle-ci terminée.

Daisy achète alors la commode et Donald rentre chez lui avec la dite commode. Il commence par s'y assembler sous les yeux de ses neveux pourtant prêts à l'aider. Au bout de quinze minutes il n'y parvient pas et s'énerve contre ses neveux qui s'enfuient hilares. Il tape alors contre une planche mais celle-ci rebondit contre un extincteur.

Hors de contrôle, l'extincteur rebondit partout dans le garage mais finit par atterrir dans la maison de Lagrogne. Celui-ci, furieux, redonne l'extincteur au canard, non sans l'avoir frappé. Dépité, Donald part s'allonger tandis que les neveux décident de monter la commode pour lui.

Une fois requinqué, Donald voit la commode montée, il pense alors avoir fini le montage en rêve. Il l'amène alors à Daisy, plus que jamais amoureuse de son canard, en ajoutant que c'est la chose la plus facile au monde. Seulement, la commode ne rentre pas et Daisy recommande alors à Donald de démonter la commode puis de la remonter à l'intérieur, plongeant ainsi le canard dans l'embarras.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Ce récit a été publié en France dans Le Journal de Mickey n°3352 du 14 septembre 2016.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .