FANDOM


«  Je n'improvise pas, je ramène à la lumière. Un homme peut être un puits d'idée, il lui faut le temps de pomper ses idées. Quelques fois cela vient très vite, quelques fois rien ne sort.  »

— Oliver Wallace

«  C'était un génie à qui l'on doit de nombreuses musiques dans les films  »

— Franck Thomas à propos d'Oliver Wallace.

Oliver Wallace est un compositeur de musiques de films né le 6 août 1887 à Londres (Royaume-Uni), mort le 15 septembre 1963 à Burbank, Los Angeles (États-Unis).

BiographieModifier

Cette partie contient exclusivement ou en partie du texte provenant de notre partenaire Trésors Disney

Né le 6 août 1887 à Londres, Oliver Wallace apprend la musique dés son plus jeune âge dans sa famille et à l'école. Il apprend à jouer aussi bien du piano, que de l'harmonica. Cette intérêt pour la musique le pousse à partir d'abord pour le Canada, puis pour les États-Unis en 1904 où il devient citoyen américain en 1914. En 1906, il joue de la musique dans les vaudeville. Par la suite, Oliver travaille dans un premier temps comme organiste au théâtre Granada à San Francisco, où il fait l'accompagnement musical avec son piano pour des films muets. Dés cette période, il commence aussi à écrire ses propres musiques, comme le populaire Hindustan réalisé en 1918 et finit par rejoindre dans les années 1930 les départements de musique des studios Columbia et Universal.

Wallace se fait remarquer et entre aux studios Disney en 1936, où il commence à composer les musiques de courts métrages de la série Donald Duck. Pour l'historien de la musique dans l'animation, Ross Care, « Ses partitions de musique pour les courts métrages de Donald Duck et Mickey Mouse constituent dans leur ensemble un manuel virtuel - encore peu lu - pour les arrangements musicaux dans l'animation. » La musique extraordinaire d'Oliver Wallace, ou Ollie comme on l'appelle amicalement aux studios, produit une véritable petite révolution. C'est surtout la composition de la musique originale Der Fuehrer's Face qui contribua à rendre Oliver Wallace célèbre. Wallace aurait mis la musique sur le papier en l'espace d'une heure et demie, après être rentré du marché avec sa femme, Claire Burch Wallace.

Oliver a aussi un rôle non négligeable dans la création des musiques originales pour des courts métrages de propagandes commandés par le gouvernement américain. En l'espace d'une vingtaine d'années aux studios, Wallace travaille sur les musiques de plus de cent courts métrages mais aussi sur celles de Peter Pan ou Cendrillon. Au total, il aurait écrit environ trente miles de partitions musicales, soit l'équivalent de cinquante kilomètres. Cet acharnement au travail lui vaut d'être vu par Franck Thomas comme « fou, drôle, excentrique, bruyant, inattendu - et aimé par tout le monde. [...] C'était un génie à qui l'on doit de nombreuses musiques dans les films. » A la fin de sa carrière, Wallace réalise des musiques pour les documentaires sur la nature (True Life Adventures) et pour des films avec acteurs. Oliver Wallace travaille aux studios Disney jusqu'à sa mort le 15 septembre 1963 à Los Angeles à l'âge de 76 ans. Il reçoit la distinction de Disney Legend à titre posthume en 2008.