FANDOM


Oncle Picsou et le somnifauteil est une histoire en bande dessinée de trente pages scénarisée par Ennio Missaglia, dessinée par Giovan Battista Carpi et encrée par Ernesto Piccardo. Elle fut publiée pour la première fois le 28 juin 1964 en Italie. Elle met en scène Balthazar Picsou, Donald Duck, Riri, Fifi et Loulou Duck, Géo Trouvetou et les Rapetou. L'action se déroule à Donaldville.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Minuit à Donaldville. Picsou souffre d'insomnie et refuse de prendre un somnifère à son âge, bien qu'il en ait préparé un verre. Il rend alors visite à son neveu Donald mais, en voulant charger sa porte d'entrée au moment où Donald ouvre la porte, il se cogne contre un mur et s'endort. Le canard, ne comprenant pas ce que voulait son oncle, le réveille en l'arrosant d'une cruche d'eau, ce qui le fou furieux. Et vu qu'il refuse le somnifère ainsi qu'un coup de marteau sur la tête comme le préconise Donald, Picsou se rend chez Géo Trouvetou avec son neveu. Témoins, les Rapetou pensent qu'il y a quelque chose d'intéressant vis à vis de leur ennemi.

Le bras en écharpe suite à sa dernière expérience, Géo propose à Picsou le fauteuil de Morphée, un fauteuil capable de provoquer le sommeil grâce à d'imperceptibles vibrations et la personne sera réveillée à l'heure désirée qui sera réglée par le réveil électrique. Et après une première expérience infructueuse où Donald fut électrifié, le canard finit par s'endormir. Picsou embarque alors le fauteuil que doit porter Donald tandis que les Rapetou y voient leur intérêt, estimant qu'il sera encore plus facile pour eux de voler le milliardaire.

Seulement, Picsou oblige Donald à devoir jouer les gardiens durant la nuit et ce jusqu'à 7H00, heure de réveil du milliardaire. Donald se met alors à lire un livre intitulé Les vampires mais sa lecture l'effraie et lui donne la gorge sèche. Il prend alors un verre d'eau, sauf qu'il s'agit du fameux verre où Picsou y a versé son somnifère, faisant dormir instantanément Donald. Les Rapetou n'ont pas alors à se fatiguer pour dévaliser Picsou et décident de se comporter tranquillement à la campagne pour ne pas éveiller les soupçons tout en cachant l'argent volé.

Ainsi, à 7H00, Picsou constate le vol de son argent et le somnifère pris par Donald et réveille alors son neveu en le jetant dans sa fontaine avant que les deux canards décident de se battre. Consternés, Riri, Fifi et Loulou rappellent à leurs oncles qu'ils ont meilleur temps de rechercher l'argent et tous les cinq se rendent à la cabane des Rapetou, forcément vide avec indication de leur adresse : la résidence estivale des voleurs en congé. Sur place, les bandits font alors croire à leur innocence et, si Picsou semble convaincu, ce n'est pas le cas des enfants.

Une fois isolés, les enfants rappellent à leurs oncles que les Rapetou se conduisent plus astucieusement que d'habitude et proposent un plan pour trouver la cachette où est terré l'argent. Le lendemain, les Rapetou décident de rentrer à Donaldville et font croire qu'ils se rendent à l'agence pour l'emploi, soit l'application du Plan B pour faire davantage penser à leur innocence.

Trois jours plus tard, Picsou et Donald passent devant les Rapetou qui construisent une maison et le milliardaire annonce que son argent a été retrouvé. Cédant à la panique, les Rapetou assomment Picsou et Donald en leur jetant une brique au visage puis volent les camions afin de récupérer l'argent avant de fuir. Mais Riri, Fifi et Loulou s'accrochent à un des deux camions afin de trouver la planque. Ils reviennent alors à la résidence estivale des voleurs en congé et comprennent que les Rapetou ont enterré l'argent sous terre. Les neveux finissent par neutraliser les bandits à eux seuls et libérer leurs oncles. En guise de récompense, Picsou offrira à ses trois petits-neveux une glace pour leur anniversaire et 20F à Donald tandis que les Rapetou jurent de partir avec le magot pour la Terre de feu.

Mais l’insomnie de Picsou est là, elle aussi, et le milliardaire retourne voir son neveu pour trouver un solution contre cela, sachant qu'il a démoli le fauteuil de Morphée, furieux de le voir. Suite à cela, Donald décide d'assommer son oncle avec un coup de marteau sur la tête, justifiant à son neveu présent que c'est ce qu'il voulait la première fois.

En coulissesModifier

Publication française Modifier

Cette aventure n'est parue qu'une seule fois en France : dans le Mickey Parade n°60 du 5 décembre 1984.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .