FANDOM



Péripéties au cirque est une continuité en bande dessinée écrite et dessinée par Floyd Gottfredson et encrée par Al Taliaferro, s'étalant du 30 mai au 7 juillet 1931 (un peu moins de cinq semaines) dans les journaux américains. Elle met en scène Mickey Mouse, Butch, Ambrose Bones, Madamoiselle Maltese, le manager du cirque et un caméo de Pluto.

SynopsisModifier

Mickey et Butch travaillent dans un cirque. Entre plusieurs tâches, Mickey est chargé de surveiller le garde-manger qui se fait mystérieusement dévaliser tous les soirs...

Résumé completModifier

Danger Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

En coulissesModifier

Cette continuité marque le départ de Butch et l'entrée discrète de Pluto, nouveau compagnon de Mickey, qui aura le rôle principal dans la continuité suivante Pluto le chiot

Chaplin lion

Charlie — comme Mickey — face aux lions dans The Circus.

«  L'intrigue du "nouveau travail" est un élément basique de construction d'une comédie. Le héros accepte un travail. Le héros a des problèmes dans son travail. Les problèmes du héros amènent à une crise comique — ou le héros se relève de ses échecs pour accomplir quelque chose de plus important. Sur la surface, "quelque chose de plus important" est souvent un scénario de crise que le héros doit désamorcer. Mais le "quelque chose" pour aussi être un arc émotionnel complexe pour lequel le travail fournit le cadre. C'était le cas dans le film classique de Charlie Chaplin, The Circus (1928) — et semble-t-il, initialement, dans Péripéties au cirque, la première histoire de "travail" pour Mickey Mouse.

Sur certains niveaux, Mickey à ses débuts était une sorte de figure de Chaplin. Bien qu'elle ne soit pas une rejetée de la société comme le petit clochard de Chaplin, la souris de Gottfredson partage les pulsions espiègles et le position iconoclaste de Charlie à ses débuts. Cela rendit les histoires de "travail" particulièrement adéquates, si ce n'est parce que Mickey — comme Charlie — pouvait facilement acquérir une réputation de fauteur de troubke dans l'environnement d'un nouveau travail. Il pouvait ensuite avoir à prouver sa valeur actuelle en impressionnant une figure d'autorité sceptique de son lieu de travail — ou en vaincant une figure peu appréciable et pompeuse. Dans leurs histoires de travail dans un cirque, Mickey et Charlie font les deux.


Cela ne veut pas dire que les deux icones se comportaient de façon identique. Dans un film de Chaplin, l'histoire pouvait être à la fois tragique et comique. Dans The Circus, on rigole quand des singes tapent sur Charlie ; mais on a de l'empathie quand les circonstances font que le clochard plein de regrets est contraint à décliner l'affection d'une collègue de travail. Dans Péripéties au cirque, en contraste, la chose approchant le plus un investissement émotionnelle est nonchalamment écartée ; prise de façon aussi légère que les gags de travail environnants. L'histoire de travail de Gottfredson est juste un travail.

Si quoi que ce soit, Mickey en 1931 ressemble plus au clochard des films de Charlie des années 1910 — une figure plus jeune, plus désinvolte — qu'à la personne de Charlie contemporaine et plus profonde ; cela, peut-être, est la plus grosse différence entre un scénario de lieu de travail et un autre. Bien sûr, le temps approfondira également le Mickey de Gottfredson. Des années plus tard, dans Monarch of Medioka (1937), une histoire de travail peut donner à Mickey son travail le plus difficile — roi ! — et le mène vers une épuisante crise de personnalité à plusieurs niveaux.

En 1931, notre souris était toujours plus proche d'une école de comédie plus ancienne — et, à part Charlie Chaplin, de son prédécesseur Disney Oswald le lapin chanceux, dont la petite amie anticipa Mlle. Maltese de Péripéties au cirque.
 »

— David Gerstein pour la Floyd Gottfredson Library no1 par Fantagraphics.

Publications françaisesModifier

  • Le petit Parisien (1931)
  • L'intégrale de Mickey no2 (1981)
  • Mickey Mouse par Floyd Gottfredson no1 — La vallée de la mort et autres histoires (2017)


Précédée par Péripéties au cirque Suivie par
Haute société

Nel regno di Topolino n°3
Histoire en bandes quotidiennes de Floyd Gottfredson

1re parution : 30 mai au 7 juillet 1931
Pluto le chiot

Pluto the pup
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .