FANDOM


Paperyn McPap était un canard anthropomorphe de l'univers de Donald Duck.

Historique

Le jeune Paperyn McPap, joueur de cornemuse émérite, vivait dans la maison de son oncle avaricieux. Son plus grand rival était son lointain cousin, Gaston McOky, qui jouait aussi bien que lui et jouissait d'une chance insolente. Dans toute la région, les gens se battaient pour défendre celui des deux qu'ils estimaient être le meilleur musicien.

Un jour, définitivement lassé de ses disputes incessantes avec Gaston, Paperyn McPap décida de prendre sa liberté, et de voyager vers l'Amérique par la voie des mers. Il se fit engager comme matelot à bord d'un vaisseau en partance pour le nouveau monde, bien décidé à faire sa vie là où personne ne voudrait rivaliser avec lui.

Une fois arrivé sur les côtes américaines, dans la région de l'actuel Calisota, le jeune Paperyn erra quelque temps en terres inconnues. Il finit par découvrir une petite maison dans la vallée des Roses, où il fit la connaissance de Rosabianca O'Kett, une jolie cane blonde qui cultivait les roses. Cette dernière avait, lui disait-elle, une sœur du nom de Rosarossa qui avait, elle aussi, rencontré un homme dans la journée.

Quand il s'aperçut que le compagnon de Rose Rouge n'était autre que Gaston McOky, sa déconvenue fut grande. Aussitôt que les deux cousins se furent aperçus, ils recommencèrent à se chamailler. Sous l'influence de leurs compagnes, ils finirent par s'apaiser, et décidèrent de fonder ensemble une ville sur ces territoires encore inoccupés. Paperyn voulut appeler cette cité Donaldville, mais son cousin lui préférait le nom de Zoieville.

Avant que le conflit ne reprenne de plus belle, les sœurs O'Kett – décidément dotées d'un grand sens du compromis -, leurs suggérèrent de fonder non pas une mais deux villes, situées de part et d'autre de la vallée des Roses.

C'est ainsi que Paperyn McPap put fonder sa Donaldville. Cependant, son œuvre ne fut sans doute que de très courte durée : le territoire qu'il voulait coloniser, aux alentours de Fort Drake, appartenait toujours aux Anglais. Il est fort probable que les propriétaires légitimes des lieux ait chassé Paperyn McPap. On ignore ce qu'il advint de lui après ces évènements, mais l'histoire ne l'aura pas retenu comme le fondateur de Donaldville, rôle traditionnellement dévolu à Cornélius Écoutum.

En coulisses

Paperyn McPap est apparu dans Paperino e i cugini di Ocopoli, une histoire italienne publiée en 1996 par Claudia Salvatori et Guido Scala. Cette histoire ignore totalement l'existence de Cornélius Écoutum et la fondation de Donaldville en 1818. Cependant, les deux versions peuvent être conciliées si l'on considère qu'une ville ne se « fonde » jamais véritablement en une seule étape. Le présent article, et tout ceux qui y sont liés, considèrent ces deux versions comme vraies et non exclusives.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .