FANDOM


Permis de bonne conduite est une histoire en bande dessinée de sept planches scénarisée par Gail Renard et Kym Hempson-Simpson et dessinée par Daniel Branca, publiée pour la première fois le 1er juin 1992 simultanément au Danemark, en Islande et en Suède. Elle met en scène Donald Duck et Daisy Duck.

SynopsisModifier

Donald reçoit une lettre lui disant qu'il doit repasser son permis, et sa monitrice est à sa grande stupeur Daisy ! Donald fait n'importe quoi avec la voiture : il passe partout et grille les feux rouges. Mais la bêtise de Donald aura, pour une fois, servi à quelque chose...

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Donald ouvre sa boîte aux lettres et y trouve une lettre lui disant que la nouvelle législation oblige chaque conducteur à repasser son permis tous les dix ans. Il se mit en colère au moment où Daisy venait le voir pour lui annoncer qu'elle avait trouvé un nouveau travail, qui lui plaisait, mais elle se rendit vite compte que son compagnon ne l’écoutait pas et qu'il continuait à s'emporter. Daisy voulut l'emmener, mais il lui répondit qu'elle conduisait comme un chauffard et qu'il était capable d'y aller tout seul.

Permis de bonne conduite 2

Planche de l'histoire où l'on peut voir quels dégats provoque Donald.

Une fois arrivé au centre de conduite, Donald demamda à la secrétaire qu'il voulait rencontrer l'« abruti » qui a osé lui envoyé cette lettre : la secrétaire lui répondit que c'était sa chef, mais qu’elle prenait son poste à dix heures.

Permis de bonne conduite 3

Moment où la bêtise de Donald sert à quelque chose.

À dix heures pile, la chef arriva et Donald, à sa grande stupeur, découvrit que c’était Daisy ! Cette dernière garda son calme mais pas pendant longtemps : quelqu’un arriva derrière à toute vitesse et fit une grosse rayure sur la 313. Donald, énervé, le poursuivit, il grilla des feux rouges, que les automobilistes lui firent d'ailleurs comprendre en se manifestant. Il rattrapa la voiture et lui, ainsi que son « agresseur », passèrent à l'intérieur d'une machine de lavage pour voitures et ils en ressortirent pleins de mousse, mais cela n'arrêta pas Donald. Ils se retrouvèrent derrière une voiture de police : le policier les prit en filature et ils traversèrent beaucoup d'endroits normalement inaccessibles et Donald, se tapant la tête sur un arbre, perdit le contrôle de sa voiture et fonça dans son adversaire. Le policier arriva quelques secondes après et attrapa l'homme qui avait rayé la 313. Il dit ensuite à Daisy, car Donald était sous le choc, que « cet homme courageux a capturé un dangereux criminel, une récompense l'attend ». Daisy lui répondit qu'il en aura besoin pour repasser son permis de conduire, car il venait de le rater !

En coulissesModifier

Parution françaiseModifier

Cette histoire est parue pour la première fois en France dans Le Journal de Mickey n°2153 de 1993, et par la suite dans :

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .