FANDOM


Photos très indiscrètes est une histoire en bande dessinée de huit planches scénarisée par un auteur inconnu et dessinée par Irineu Soares Rodrigues. Elle fut publiée pour la première fois en novembre 1989 dans Margarida n°87, au Brésil. Elle met en scène Daisy Duck et son alter-ego Fantomialde, le photographe Joe et la bande de voleurs. Fantomiald est mentionné en fin d'histoire. L'action se déroule principalement à Donaldville, dans les rues de la ville ainsi que dans la maison de Daisy Duck.

Synopsis Modifier

Un photographe a découvert par hasard la véritable identité de Fantomialde. Cette dernière doit tout faire pour éviter que cela se sache ...

Résumé complet Modifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Un matin, Daisy va voir son courrier et découvre, horrifiée, des photos la montrant en train d'enlever son costume de Fantomialde ! Au même moment, son téléphone sonne. À l'autre bout du fil, le photographe mystérieux lui donne rendez-vous le soir-même, à minuit, pour la rencontrer. Daisy est furieuse mais doit accepter la rencontre.

Au point de rendez-vous, un photographe est présent, se voyant déjà riche et célèbre grâce à ses clichés de Fantomialde. La super-héroïne arrive d'ailleurs, ordonnant au paparazzi d'expliquer pourquoi il souhaite la faire chanter. Ce dernier explique qu'en essayant un nouvel objectif sur son appareil, il a vu Daisy ôter son costume de Fantomialde et, en la suivant, a réussi à retrouver son identité. Mais Fantomialde tente de lui expliquer qu'il ne faut pas divulguer ces clichés, la sécurité de la ville est en jeu.

Les voleurs en train de forcer l'ouverture de la porte

Les voleurs, en train de forcer l'ouverture de la porte.

Au même moment, Fantomialde détecte des mouvements suspects dans l'immeuble non-loin de là. En effet, un groupe de voleurs est en train de forcer une porte grâce à un rayon laser. Ces derniers souhaitent faire chanter la ville de Donaldville en échange d'une formule pour transformer les légumes en rhodium. Mais alors qu'il souhaitent s'échapper, Fantomialde parvient à intervenir en les enfermant dans une pièce.

Mais au même moment, voilà que Joe le photographe arrive, ayant suivi la super-héroïne. Croyant bien faire, il ouvre la porte de la pièce où se trouve le groupe de voleurs. Ces derniers en profitent pour s'échapper, prenant Joe comme otage. Fantomialde, malgré sa colère contre le photographe, doit l'aider. Alors que le groupe souhaite utiliser leur voiture, Fantomialde diffuse un gaz hypnotique sur le groupe. Elle peut alors facilement les emmener au commissariat.

Le matin-même, Daisy peut revenir chez elle, soulagée. Les voleurs sont en prison et le photographe lui a donné les photographies ainsi que les négatifs. Mais en ouvrant l'enveloppe où se trouvent les clichés, Fantomialde est horrifiée. En effet, elle trouve que son teint était affreux ! Elle décide alors de s'étaler de la crème sur le visage pour y remédier.

Fantomialde se tartine le visage de crème

Dernière case de l'histoire où Daisy se tartine le visage de crème pour améliorer son teint.

 En coulisses Modifier

 Publication française Modifier

L'histoire ne fut publiée qu'une seule fois en France, dans Les chroniques de Fantomiald n°14 de juin 2020, du fait que le super-héros est mentionné en fin d'histoire.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .