Picsou, gouverneur de Maracacao est une histoire en bande dessinée de trente-cinq planches, scénarisée par Guido Martina et dessinée par Luciano Bottaro. Elle fut publiée pour la première fois le 1er avril 1970 dans Almanacco Topolino n°160, en Italie. Elle met en scène Picsou de Picpesetas, Donald le Noir, Gontran, les Rapetoutos, Moko, Géo, la fille du Vice-Roi et Riri, Fifi et Loulou ; est cité également Flairsou Drake, qui n'apparaît cependant pas dans l'histoire. Elle se déroule à Maracacao, dans les Caraïbes, dans les Temps Modernes.

Résumé complet[modifier | modifier le wikicode]

Fantomiald 2.jpg
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

À Maracacao, le gouverneur Picsou de Picpesetas a demandé à ses lieutenants Donald et Gontran de venir faire leur rapport. Ces derniers arrivent en retard d'une minute et trois secondes. Les deux lieutenants se bagarrent alors car Gontran raconte que Donald était à la pêche. Le gouverneur calme les deux canards et commence à parler : il raconte que son île est tombée aux mains de Sir Flairsou Drake et qu'il vend ses haricots au marché noir. Gontran avait pour mission de l'arrêter et Donald devait trouver un remède contre la moisissure des doublons de Picsou, sans réussite. Picsou raconta ensuite que la fille du Vice-Roi arriverait sur l'île très prochainement, mais, il avait un problème : qui escortera la demoiselle jusqu'à Maracacao ?

Les lieutenants se proposèrent mais Picsou refusa que ce soit l'un de ses neveux. Les deux neveux se retrouvèrent au port et se livrèrent en duel. Donald mit alors son cousin à l'eau. Plus tard, Donald tomba dans un piège et fut nommé trafiquant de haricots, et fut arrêté et emmené chez Picsou à tort, mais réussit à s'enfuir. Il partit alors avec ses neveux Riri, Fifi et Loulou, respectivement dits Stiller le Hambourgeois, Van Deboo le Hollandais et Morgan le Gallois, à bord de son bateau, le Rafiot, en se proclamant être Donald le Noir.

Mais une tempête fit couler le navire et les canards arrivèrent sur une île habitée par un ermite constructeur de bateau embouteillés. Le vaisseau des Rapetoutos, des pirates, arrivèrent vers l'île et le sosie de Donald et ses neveux lancèrent les bouteilles qui assommèrent alors les Rapetoutos. Mais il en restait un : c'était en fait Gontran qui portait un sac ! Donald l'assomma et découvrit la princesse cachée dans le sac. La princesse et le lieutenant sosie de Donald tombèrent amoureux et repartirent avec le galion des Rapetoutos...

En coulisses[modifier | modifier le wikicode]

Il s'agit d'une parodie du roman d'aventures Le corsaire noir d'Emilio Salgari. Cette histoire comporte également une suite, par les mêmes auteurs et dessinateurs, publiée la même année : Le corsaire et le lion de Castille.

Publications françaises[modifier | modifier le wikicode]

Cette histoire a été publiée en France dans les Picsou Magazine nos3, 360 et 530 ainsi que dans Les Trésors de Picsou n°15 (spécial Pirates).

Galerie d'images[modifier | modifier le wikicode]

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .