FANDOM


Plus dure sera la chute est une histoire en bande dessinée de douze pages scénarisée par Andreas Pihl, crayonnée par Francisco Rodriguez Peinado et encrée par Enriqueta Perea. Elle fut publiée pour la première fois le 26 août 2005 en Suède. Elle met en scène Donald Duck, Riri, Fifi et Loulou Duck. L'action se déroule à Donaldville et à Cleanville.

SynopsisModifier

La course du Blackswamp a lieu à Cleanville dans deux jours. Donald fait semblant de ne pas s'y intéresser et oblige ses neveux à bêcher le jardin. À la nuit tombée, il commande un mini-hélicoptère sur Internet et finit par recevoir le lendemain le Le jour de la course, tous les concurrents ainsi que Donald sont au départ mais, soudain, les enfants se proposent d'y participer au dernier moment. Le juge accepte. Donald va tout faire pour les éliminer et vice-versa. Mais, la course va vite tourner au désastre...

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Alors que Donald essaie de bêcher son jardin avec ses neveux avec le désaccord de ceux-ci, un mini-hélicoptère s'écrase dans son jardin, heureusement sans gravité pour le pilote. Celui-ci explique alors qu'il pensait être au point pour la course du Blackswamp, la célèbre course de mini-hélicoptères, qui aura lieu dans deux jours. Suite à cela, les enfants rêvent d'y participer mais Donald refuse sous prétexte que c'est une perte de temps et, malgré leurs pleurs, oblige les enfants à bêcher, seuls cette fois, prétextant avoir des choses importantes à faire.

En fait, il commande sur Internet un mini-hélicoptère, livré le lendemain, et fait croire à ses neveux qu'il s'agit d'une machine à laver. Mais les enfants en doutent et décide d'espionner leur oncle, le voyant ainsi assembler le mini-hélicoptère 3000 qu'il a commandé. Furieux, les enfants décident de casser leur tirelire.

Deux jours plus tard, c'est le moment de la course du Blackswamp à Cleanville. Le but sera de faire la course au-dessus du Blackswamp, le pire des marais. Les enfants arrivent à temps mais leur oncle, furieux, indique qu'il leur a interdit de voler en tant qu'oncle. Seulement, les juges désapprouvent l'attitude anti-sportive de Donald et laisse les enfants partir.

Le départ est donné et les quatre canards font la course l'un contre l'autre, sans se préoccuper des autres concurrents qu'ils n'hésitent pas à éliminer en fonçant dessus. Donald tente de faire peur à ses neveux mais ceux-ci finissent par l'intercepter et l'arrêter grâce à un crochet lancé. Donald riposte à son tour en utilisant des fusées, et tant pis pour le fair-play. Le canard adulte en profite pour éliminer trois concurrents en leur fonçant dessus, et ceux-ci prennent peur à l'idée d'être avec les alligators du marais.

De leur côté, les enfants font tombeer un rocher préhistorique en équilibre depuis 3 464 années, ce qui a pour effet de monter les eaux toxiques du marais, obligeant un renard prêt à dévorer un prêt à finalement s'entraider avec lui pour s'en sortir. À hauteur du barrage de Cleanville, le shérf va prévenir les autorités car le barrage va déborder d'ici une heure. Mais Donald a rattrapé ses neveux et compte les rattraper en lançant un grappin. Sauf que les enfants esquivent grâce à un bras articulé qui ouvre les vannes du barrages. Et ainsi, Cleanville finit enseveli sous les eaux du Blackswamp, heureusement sans victime, le shérif ayant évacué les habitants à temps.

À l'arrivée, Donald fracasse son hélicoptère sur celui de ses neveux, détruisant les machines et éjectant les pilotes. Si tous revendiquent la victoire, les juges leur annoncent leur disqualification aux quatre pour avoir éliminés leurs concurrents de manjière inqualifiable, salissant ainsi cette noble course. Les enfants restent silencieux mais Donald hurle à l'injustice jusqu'à ce que le shérif intervienne et oblige les quatre canards à rendre à Cleanville son aspect d'origine.

C'est finalement le pilote qui s'est écrasé dans le jardin de Donald qui remporte cette course, en tant qu'unique participant à franchir la ligne d'arrivée. Au retour il voit les gentils canards qui aiment creuser la terre. Sauf que les canards doivent évacuer deux millions de tonnes d'eau boueuse avec des pelles, ramenant ainsi le récit au point de départ.

En coulissesModifier

Plus dure sera la chute

Première planche de l'histoire.

Publications françaisesModifier

Cette aventure a été publiée à deux reprises en France : dans Le Journal de Mickey n°2819/2820 du 28 juin 2006 puis dans Le Journal de Mickey n°3296 du 19 août 2015. La deuxième publication aura eu les honneurs de la couverture.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .