FANDOM


Pluto sauve le bateau est une histoire en bande dessinée de cinquante et une planches scénarisée par Jack Hannah, Nick George et Carl Barks et dessinée par un inconnu, publiée pour la première fois en 1942 aux États-Unis. Elle met en scène Pluto.

SynopsisModifier

Dans un chantier naval, quelque part aux États-Unis, un nouveau type de « destroyer », possédant une vitesse incroyable et une grande puissance, est prêt à être lancé. Pluto, la mascotte du chantier, doit déjouer une tentative de sabotage contre le navire de guerre...

En coulissesModifier

Cette histoire est l'une des premières bandes dessinées Disney américaines qui n'a pas été réimprimée à partir de bandes quotidiennes de journal. Elle est également la première histoire en bande dessinée de Carl Barks et la première aventure solo de Pluto. C'est aussi l'une des seules histoire de Barks de l'univers de Mickey Mouse, avec Le chapeau rouge.

Cette partie contient du texte paru dans « La Dynastie Donald Duck » (© Éditions Glénat)

Carl Barks croise plusieurs fois la route de Pluto dans sa carrière. En tant qu'auteur de bandes dessinées, avant d’être durablement associé à Donald, il réalise une histoire du célèbre chien. Ce récit de cinquante et une pages intitulé Pluto Saves the Ship est coécrit par Barks avec deux story men de l'animation disneyenne, Jack Hannah et Nick George, et parait dans le comic book Large Feature comic n°7. Auparavant, Carl Barks avait animé Pluto dans une série de courts métrages d'animation.

Publications françaisesModifier

Cette histoire ne fut publiée qu'une seule fois en France, dans La Dynastie Donald Duck n°7. Toutefois, seules les douze premières pages ont été publiées en version originale ; la suite et la fin de cette histoire restent donc inédites en France.

Galerie d'imagesModifier

Précédée par Pluto sauve le bateau Suivie par
Donald et le trésor du pirate !

Donald et le trésor du pirate
Histoire de Carl Barks

1re parution : 1942
Des couacs et des crôôôas

Walt Disney's Comics and Stories n° 31
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .