FANDOM


Premier jour d'école ! est une histoire de soixante-six planches scénarisée par Bruno Concina et dessinée par Guido Scala, publiée pour la première fois en Italie, entre le 13 et le 20 juillet 1980. Elle met en scène Donald Duck et son alter-ego Fantomiald, Riri, Fifi et Loulou Duck, Gracié Rapetou et ses fils Rapetou, Géo Trouvetou accompagné de son fidèle acolyte Filament, Miss Cane, le maire de Donaldville, le chef de la police de Donaldville, le docteur Ordinateur et le docteur Le Hic. L'action se déroule à Donaldville, dans la maison de Donald Duck, dans le Laboratoire de Géo Trouvetou, dans le repaire des Rapetou, dans l'école élémentaire Cornélius Écoutum et pour quelques cases seulement dans la mairie de Donaldville.

Synopsis Modifier

Pour éviter que sa véritable identité éclate au grand jour, Fantomiald est contraint et forcé de repartir à l'école pour obtenir son diplôme obligatoire de fin d'études primaires. Comment le super-héros va-t-il se sortir de cette situation ?

Résumé complet Modifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

À la veille de la rentrée scolaire, Riri, Fifi et Loulou sont moroses. En effet, il est fini le temps des promenades ensoleillées, des grasses matinées et des vacances. Mais c'est à ce moment que Donald les appelle pour prendre le repas. À la télévision, durant le repas, a lieu une interview du docteur Le Hic, directeur de l'inspection scolaire. Celui-ci annonce une grande nouvelle : pour savoir si Fantomiald a bien le niveau d'éducation suffisant, il est obligé de montrer son diplôme de fin d'études de primaire, risquant de montrer son identité au monde entier ou bien il retourne à l'école pour cette année scolaire, exceptionnellement, en CM2. Donald tombe des nues devant cette nouvelle. Les jeunes canetons, quant à eux, exultent. Peut-être que le super-héros sera dans leur classe ? Donald essaye de ramener la raison à ses neveux, rappelant que Fantomiald doit surveiller la ville contre le crime et la barbarie, qu'il a autre chose à faire qu'aller à l'école et qu'en plus, il ne voudra sûrement pas y aller. Mais l'un des canetons rappelle le caractère obligatoire de sa venue à l'école, Fantomiald ne peut pas faire ce qu'il a envie. Devant ce dilemme cornélien, Donald décide d'aller se coucher.

Donald harcelé par les vendeurs !

Donald est harcelé par les vendeurs à domicile !

Mais voilà qu'en pleine nuit, on sonne à sa porte. Un étrange personnage entre chez lui, souhaitant faire de Fantomiald son égérie. En effet, il s'agit du directeur général de la société des supers goûters survitaminés. Il espère que, durant sa venue à l'école, Fantomiald mange ses goûters afin d'en faire de la pub auprès des enfants. Il sollicite alors le meilleur ami de Fantomiald, Donald. Mais ce dernier refuse catégoriquement, comme il refuse aussi d'autres possibles contrats auprès d'autres vendeurs ! Pour ne plus avoir affaire à tout ce mercantilisme, Donald décide de se rendre chez Géo en passant par l'arrière de la maison. Arrivé là-bas, il raconte son calvaire au cacatoès qui peut l'aider à résoudre ce problème mais le canard doit le laisser un quart d'heure seul. Donald décide donc d'attendre.

Pendant ce temps-là, à la direction des écoles élémentaires de Donaldville, le docteur Le Hic tire au sort l'école où Fantomiald ira pour l'année. Tous les enseignants de la ville sont sur le qui-vive. Mais c'est au final à Miss Cane que revient le privilège d'accueillir le super-héros Fantomiald durant l'année scolaire. Celle-ci rappelle qu'elle aura le même comportement avec lui qu'avec un autre élève, le bombardant de culture, de culture et encore de culture !

Docteur Le Hic

C'est à Miss Cane que revient la chance d'accueillir Fantomiald dans sa classe !

Mais au repaire des Rapetou, c'est la folie. Ces derniers sont heureux de voir que Fantomiald est trop occupé à aller à l'école. La ville est à eux, maintenant, ils vont pouvoir voler, piller comme ils le souhaitent ! Cette idée trotte aussi dans la tête du maire et du chef de la police de la ville, qui sont sur les dents. Tout est prévu pour protéger les citoyens de la ville durant la période où Fantomiald devra étudier.

Revenons chez Géo, où Donald meurt d'impatience. Heureusement, l'inventeur a terminé son oeuvre et présente sa nouvelle invention à son ami : le Docteur Ordinateur, un ordinateur qui va réussir à trouver la solution au problème de Donald. Après quelques minutes de recherches, l'ordinateur expose sa solution : "Si tu ne peux pas les battre, joins-toi à eux ! Si tu ne peux pas freiner, accélère ! Si tu veux les mécontenter, contente-les !". Face à cette phrase alambiquée, Donald et Géo ne parviennent pas à comprendre ce que veut dire l'ordinateur et réfléchissent durant toute la nuit. Mais au final, Géo parvient à trouver une solution au problème.

Fantomiald entre en classe !

Fantomiald entre dans sa nouvelle classe.

Le lendemain, tous les enfants sont en liesse devant l'école élémentaire de Donaldville. Plusieurs journalistes sont présents pour rencontrer Fantomiald. Le voilà d'ailleurs qui arrive à l'école, expliquant qu'il espère pouvoir fréquenter l'école pendant de très nombreuses années. En entrant en classe, il fait la rencontre de Miss Cane qui explique aux élèves qu'il n'y aura aucun traitement de faveur. Mais voilà qu'une alarme anti-vol retentit : il s'agit de celle de la bijouterie. Fantomiald doit intervenir. Puis, il revient quelques instants plus tard en classe, expliquant que le vaurien lui a échappé d'un cheveu. Quand il retourne à sa place, voilà qu'une autre alarme retentit : celle de la banque. Il sort de nouveau par la fenêtre et revient en classe quelques instants plus tard, rappelant que le voleur lui a encore échappé. Cela se passe encore de nombreuses fois dans la matinée. Les Rapetou d'ailleurs sont en ville, mais quand ils aperçoivent Fantomiald en train de protéger la ville, ils renoncent à leurs différents casses. Le maire et le chef de la police sont heureux, quant à eux, de voir que tout est calme dans la ville.

Au même moment, tout un groupe de parents d'élèves se rend à la direction des écoles élémentaires de Donaldville. Ils sont très en colère et viennent se plaindre au docteur Le Hic. En effet, Fantomiald ne fait que son devoir pendant que certaines personnes (Le Hic, par exemple) ne pense qu'à lui mettre des bâtons dans les roues pour surveiller la ville et éradiquer le crime ! De plus, voilà que Miss Cane arrive à son bureau, totalement déboussolée : Fantomiald ne fait qu'aller et venir dans sa classe, distrayant à tout bout de champ les élèves. Le Hic doit faire quelque chose.

Aux informations du soir, voilà que le bureaucrate intervient : pour ne plus distraire Fantomiald de sa mission, il lui confère le diplôme de fin de primaire "Honoris Causa" ! Il n'est plus obligé d'aller à l'école ! Fantomiald fête avec son ami Géo (qui en fait, faisait semblant d'organiser des vols toute la journée en ville), Filament et le Docteur Ordinateur !

Dernière case

Dernière case de l'histoire montrant Fantomiald, Géo, Filament et le Docteur Ordinateur fêter leur victoire.

En coulisses Modifier

Publication française Modifier

Cette histoire ne fut publiée qu'une seule fois en France, dans Les chroniques de Fantomiald n°7 du 10 septembre 2018.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .