FANDOM


Qui veut sauver des millions ? est une histoire en bande dessinée de trente planches scénarisée par Fausto Vitaliano et dessinée par Andrea Freccero. Elle fut publiée pour la première fois le 13 juillet 2010 en Italie. Elle met en scène Balthazar Picsou, Donald Duck, Fantomiald et Baptiste. L'action se déroule à Donaldville et dans l'espace.

SynopsisModifier

À la suite d'une mauvaise expérience scientifique, le dépôt de Balthazar Picsou flotte dans l'espace avec le milliardaire et son neveu Donald à l'intérieur. Celui-ci devra alors devenir Fantomiald pour permettre au dépôt de revenir sur Terre.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Des scientifiques ont décidé de lancer un rayon laser à haute concentration dans le vide spatial afin de découvrir ce qu'il se produit. Mais un astéroïde renvoie le laser sur la terre et découpe la colline Killmotor autour du dépôt de Picsou. Celui-ci s'envole alors dans l'espace avec Picsou et Donald à l'intérieur, de quoi stupéfaire Baptiste qui revenait des courses et qui profitait même d'une promotion sur les aubergines. Les scientifiques téléphonent alors à Picsou pour lui dire d'attendre cinq ans que l'orbite de l'astéroïde qui a renvoyé le rayon arrive vers la Terre tout en sachant que l'astéroïde risque de se désintégrer.

Vu que son oncle réclame un héros, Donald décide de devenir Fantomiald, tout en en profitant pour rétablir sa réputation. En effet, il a caché un assortiments de gadgets en cas d'urgence dans le dépôt. Lorsque Picsou lui demande comment il a pu venir, il prétexte le fait qu'il s'est posé sur le toit du dépôt. Le superhéros pense alors explorer l'astéroïde grâce à la bulle thermique et les bottes anti-grav et Picsou lui fournit un moyen de transport entretenu par Rodolphe, son fidèle mécano, et Fantomiald choisit le tatou.

Fantomiald creuse alors un trou avec le tatou et trouve l'entrée d'une grotte. Mais en regagnant la surface, il doit faire face à une terrible créature, un lombric spatial. De son côté Picsou sent un courant d'air et l'argent s'envole dans l'espace, formant une comète qu'un Donaldvillois baptise Arthrite en l'honneur de sa belle-mère. Fantomiald essaie diverses armes pour neutraliser la créature, sans succès, mais il finit par le faire fuir grâce au fléchettes du tatou. Au passage, il voit la grotte et il trouve même une idée.

Fantomiald fait le lapsus d'appeler Picsou oncle mais finit par se reprendre en lui exposant son plan de retour sur Terre : creuser jusqu'au bout de la grotte, ce qui ferait transformer l'astéroïde en navette spatiale grâce au gaz dégagé. Le milliardaire étant d'accord, Fantomiald creuse le trou et Picou peut piloter l'astéroïde pour le ramener sur Terre grâce à l'appel de la colline.

Picsou en profite pour dire à Fantomiald qu'il aurait voulu l'avoir comme neveu à la place de Donald et comprend que tous deux ne sont jamais au même endroit au même moment, comprenant ainsi que Donald et Fantomiald sont la même personne. Le canard dit que ce secret risque de modifier leurs rapports familiaux et il tente de faire avaler à son oncle un Careff pour effacer cette découverte, ce qui le rend triste de ne plus se souvenir de la débrouillardise et du courage de son neveu.

Le coffre arrive alors pile sur le trou et Picsou a donc oublié le secret de Donald, le priant ainsi de récupérer les pièces qui se sont échappées. Interrogé par les journalistes, Picsou arrive encore à garder quelques bribes de Fantomiald vu que le Careff n'a pas totalement fonctionné en raison de l'atterrissage mouvementé, provoquant des bourdonnements dans la tête de Picsou. Mais une pièce frappe la tête du milliardaire, finissant l'effet du Careff. Mais toutefois, Picsou finit par enlacer son neveu et le remercier.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Ce récit a été publié pour la première fois en France dans Mickey Parade Géant n°349 du 10 novembre 2015 avec les honneurs de la couverture.

Galerie d'imagesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .