Reginald O'Connors est un chien anthropomorphe de l'univers de Donald Duck et le gardien du phare dans Les Chroniques de la baie.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

Passé[modifier | modifier le wikicode]

Vingt ans auparavant, Reginald O'Connors était l'homme le plus riche, le plus cupide de sa région. Mais lors de l'une de ses innombrables traversées à bord de son brigantin, « L'Épervier », il s'était montré encore plus tyrannique que d'habitude avec l'équipage, son or se trouvant alors à bord.

O'Connors le riche et le cupide.

Ainsi, au premier port, lassés par son comportement despotique, l'équipage le laissa, et voulant prouver qu'il n’avait besoin de personne, le riche homme prit le large seul, sans matelots. Il fut alors ballotté pendant des jours par les flots, et son navire s'échoua dans les environs du phare. Il décida alors d'y rester, et rénova le phare pour le rendre de nouveau fonctionnel, laissa sa fierté de côté, et découvrit que la paix et la sérénité que lui procurait l'île valait tout l'or du monde.

Ses souvenirs[modifier | modifier le wikicode]

Rencontre avec Toby Dick[modifier | modifier le wikicode]

Alors que l'homme vit seul sur son île et se charge de guider les navires la nuit, une mouette du nom de Trippe vient lui rendre visite régulièrement, deux fois par jour, lors du déjeuner et du dîner. Il constate alors la disparition de plusieurs objets dans son phare, tous volés par le volatile. Parmi eux, nous pouvons citer la clef d'une porte et la plaque indiquant sa chambre, sur laquelle est gravé son nom. C'est alors celle-ci, retrouvée par Azimuth qui commence à troubler sa tranquillité.

Tout d'abord, deux marins, du nom de Toby Dick et Popop Duck viennent alors en premier pour retrouver leur mouette, celle-ci ayant pris peur et s'étant réfugié au phare alors qu'un individu les espionnait à même leur navire. Sur l'île, les deux amoureux de la mer rencontrent alors le gardien, qui les accueillit sèchement en leur demandant le motif de leur présence dans un premier temps. Cependant, son caractère évolue au fur et à mesure que la conversation se déroule, puisqu'il apprend que les deux palmipèdes sont des amis de sa mouette, à laquelle il s'est lui même attaché. Ceux-ci deviennent alors à son tour ses amis, puisqu'ils se trouvent finalement invités à rentrer dans le phare, et en retour Toby redonne sa clef au vieil homme.

O'Connors et son ami Trippe.

Par la suite, Azimuth Van Bec accoste sur l'île, réclamant le trésor du gardien. Ce dernier protège alors ses nouveaux amis en les enfermant dans le garde-manger, et file affronter à lui seul tous les hommes de main. Il s'en suit alors une longue bataille, Reginald O'Connors étant toujours aussi fort malgré son âge. Mais, à quatre contre un, il perd finalement, et parvient à faire partir Azimuth sans le trésor, en lui donnant un coffre scellé ne contenant que des objets peu coûteux.

Finalement, le trésor est reversé à Duckport, pour la réfection des édifices publics et la construction d'une école navale. Celui-ci étant alors inutile au gardien, vivant à moitié isolé du monde capitaliste, et n'ayant alors pas besoin de temps d'or. Ainsi, ayant aider ceux dans le besoin, et ayant fait preuve de bon coeur, O'Connors est apprécié de part toute la ville, qui vient l'acclamer au pied même de son phare.

En coulisses[modifier | modifier le wikicode]

Reginald O'Connors est apparu pour la première fois dans l'histoire L'or de l'épervier, scénarisée par Alberto Savini, crayonnée par Stefano Turconi et encrée par Roberta Zanitta, publiée en juin 2001. Dans cet épisode des Chroniques de la baie, l'action tourne autour de Reginal O'Connors, étant celui possédant L'Épervier. Le personnage réapparaîtra par la suite dans huit autres épisodes de la série.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .