FANDOM


Renard rusé qui fait sa loi ! 2

Renard rusé qui fait sa loi est une histoire en bande dessinée de dix planches scénarisée et dessinée par Carl Barks. Elle a été publiée pour la première fois en novembre 1948 dans Walt Disney's Comics and Stories n°98, aux États-Unis. Elle met en scène Donald Duck, Riri, Fifi et Loulou Duck ainsi que Balthazar Picsou, et se déroule à Donaldville.

SynopsisModifier

Picsou a chargé Donald de participer à une chasse au renard, afin de décrocher un important contrat : le lors Tweeksdale vend à bon prix ses terrains pétrolifères au plus habile chasseur de renard. Malgré l'aide de ses petits neveux, la nullité de Donald en la matière reste patente et les gaffes s'enchaînent...

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Donald dormait tranquillement sur son fauteuil, quand soudain, son oncle Picsou arrive chez lui, complètement sur les nerfs. Il explique à son neveu qu'il est sur une affaire avec Lord Tweeksdale, le grand sportif, mais que celui-ci refuse de lui vendre deux millions d'hectares de champs pétrolifères, car il estime qu'il n'y a aucun grand sportif dans la famille. Le lord proposa alors à Picsou qu'un membre de sa famille participe à une chasse au renard, et, naturellement, le milliardaire a pensé à son neveu Donald ! Il explique donc à son neveu qu'il a promis au lord qu'il attraperait le premier renard lors de la chasse qui se déroulera le lendemain, sur les terres du lord.

Le lendemain, Donald partit à la chasse, mais ses neveux prirent peur, et décidèrent d'aller louer un renard apprivoisé, "Hareng rouge", chez un certain Frank Bucko. Plus tard, lorsque le départ de la chasse fut donné, les enfants allèrent rejoindre leur oncle afin de lui expliquer qu'il fallait qu'il appelle "Hareng rouge", caché dans les bosquets, afin que le renard le rejoigne et qu'il puisse l'attraper. Tout d'abord, Donald refusa, mais, après mûre réflexion, il se rendit compte qu'il lui serait impossible d'attraper un renard sauvage ! Il décida donc d'appeler le renard apprivoisé.

Renard rusé qui fait sa loi ! 3

Donald tentant d'attraper "Hareng rouge".

Cependant, il ne se rappelait plus du nom du renard ! Il essaya tous les noms de poissons, sans trouver le bon. Soudain, il aperçut le fameux renard, mais il n'arriva pas à l'attraper... Il essaya alors de nombreuses techniques : se faire passer pour un aveugle, ou pour mort, mais le renard n'était pas dupe, et Donald échoua à chaque fois ! Il décida de continuer à le pourchasser, mais le renard s'étant enfui, il loua un cheval à un fermier, mais oublia de lui ôter son harnais ! Mais une des chaînes du cheval se prit dans la clôture d'un élevage de renard et celle-ci partit avec le cheval ! Donald prit peur, mais les enfants allèrent à la rescousse et lui donnèrent une idée.

Lord Tweeksdale

Lord Tweeksdale déchirant les contrats devant les yeux de Picsou !

Le canard acheta toute la viande qu'il trouva et la jeta aux renards. Ceux-ci, pensant que c'était l'heure de manger, le suivirent ! Du haut de sa tour, Lord Tweeksdale guettait le retour des cavaliers, quand il vit Donald arrivant avec au moins trois cents renards ! Ainsi, quelques instants plus tard, le lord s'apprêtait à signer les contrats avec Picsou. Mais soudain, un homme fit irruption : il s'agissait du propriétaire du fameux élevage de renard, qui se plaignait d'avoir perdu tous ses renards domestiques à cause d'un de ses cavaliers ! Le lord, apprenant que les renards que Donald avait attrapés n'étaient pas sauvages, déchira le contrat devant les yeux désespérés de Picsou. Finalement, on retrouve dans la soirée Picsou courant après Donald et lui jetant des cailloux, tandis que celui-ci poursuivait ses neveux, bâton à la main !

En coulissesModifier

Cette partie contient du texte ou une image paru(e) dans « La Dynastie Donald Duck » (© 2011-2012 Éditions Glénat)


Walt Disney's Comics and Stories n°98

Couverture de Walt Disney's Comics and Stories n°98, où est parue pour la première fois l'histoire.

Dans « Renard rusé qui fait sa loi », Picsou fait sa première apparition dans Walt Disney's Comics and Stories mais il est encore le vieillard chenu et voûté de sa première apparition moins d'un an auparavant. C'est pourquoi il semble logique qu'il vienne demander à Donald de participer pour lui à une chasse au renard. Lorsque Barks fera un remake de cette histoire en 1960 (« Chasse au renard », Uncle Scrooge n°30), Picsou aura suffisamment « rajeuni » pour participer lui-même à la chasse.

Les neveux aident leur oncle en utilisant un renard dressé appelé en anglais « Red Herring ». Ce nom est un jeu de mot multiple : en effet, l'expression red herring (littéralement « hareng rouge ») signifie en anglais « fausse piste », mais red désigne aussi la teinte rousse des cheveux, ou ici, des poils du renard. Visiblement, le traducteur responsable de l'étrange titre français « Hareng le renard » n'était pas au courant ! Le titre français plus récent, « Renard rusé qui fait sa loi », est extrait du générique de la série télévisée Disney Zorro. Le nom du fameux justicier masqué signifie en espagnol... renard !

Publications françaisesModifier

Cette histoire est apparue cinq fois en France, dans :

Précédée par Renard rusé qui fait sa loi Suivie par
Chasseur de perles

Pato Donald n°54
Histoire courte de Carl Barks

1re parution : Novembre 1948
Au Pays des jouets

Au pays des jouets
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .