FANDOM


Rocket de rêve - Bandeau

Rocket de rêve est un gag en bande dessinée de Gary Leach et Don Rosa publié pour la première fois le 26 avril 1988 aux États-Unis. Elle met en scène Donald Duck avec ses neveux, Riri, Fifi et Loulou Duck. Ce rêve de Donald se déroule dans l'espace.

SynopsisModifier

Donald rêve qu'il est coincé avec ses neveux sur une planète, leur navette étant en panne sèche, heureusement, le manuel des Castors Juniors a une solution...

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Donald Duck, comme bien souvent, dort sur son canapé et fait un rêve. Plus précisément, il s'imagine dans l'espace, décollant d'un satellite quelque part dans l'univers, après des vacances vraisemblablement futuristes. Néanmoins, lui et ses neveux doivent d'urgence se poser, car ils n'ont plus d'essence. Même leur réserve est épuisée : la famille est coincée. Aucune dépanneuse ne peut les secourir avant six mois, et la pompe à essence la plus proche est à vingt mille années-lumières... Donald assume sa responsabilité, n'ayant pas regardé la jauge, pendant que deux de ses neveux se demandent comment ils vont survivre.

Néanmoins, le troisième neveu n'abandonne pas et s'en remet au manuel des Castors Juniors. Contre toute vraisemblance, il trouve une solution, et la fusée est sur le point de décoller ! Donald arrive de justesse à bord de la fusée avant le décollage. Il ne comprend pas comment cela est possible. En vérité, les trois Castors Juniors ont appliqué une solution de bon sens : « en cas de panne, faites-vous remorquer ! » Et c'est une comète qui finit par les remorquer.

En coulissesModifier

Dans l'œuvre de Don RosaModifier

Cette histoire est le deuxième gag dessiné par Rosa, après La Chasse au canard... Comme pour ce dernier gag, l'histoire tient en deux planches, vu que Rosa apprécie peu l'exercice de gags humoristiques, durs à synthétiser. Cette histoire ne lui plaisait guère, d'ailleurs, il la trouve « invraisemblable » et décide d'en faire un rêve, uniquement évoqué dans la première case, pour la rendre crédible, ce sans prévenir Gary Leach[1].

C'est aussi la première histoire qui se déroule dans l'espace. Ce sera le lieu d'autres histoires, plus longues, du même auteur, et notamment L'attaque des abominables monstres de l'espace ! qui sera sa principale histoire spatiale, allant jusqu'à mettre en scène des extra-terrestres. Dans une certaine mesure, Le canard qui venait d'ailleurs se déroule proche de l'espace, assez haut dans l'atmosphère.

AnecdotesModifier

Si Rosa ne place pas de D.U.C.K. dans cette histoire, il place néanmoins deux références. Le nom de la fusée qu'utilise la famille est NC-313, référence explicite à la voiture 313. La fusée est ici vue comme l'équivalent de la voiture ici, qui tombe apparemment tout autant en panne que la 313 de Donald.

Enfin, un extra-terrestre de petite taille en case 1 de la page 2 ressemble fortement à Balthazar Picsou, avec une sorte de tube sur la tête qui évoque son haut-de-forme, et les mêmes lorgnons. L'apparition de cet extra-terrestre est apparemment volontaire puisqu'il apparaît dans la même case où Donald songe à appeler Picsou en P.C.V. pour se faire remorquer, ce qu'il abandonne immédiatement puisque Picsou devrait payer des frais.

Publications françaisesModifier

Ce gag a été publié huit fois en France, dans :

Notes et référencesModifier

  1. Selon La Grande épopée de Picsou n°4
Précédée par Rocket de rêve Suivie par
Dernier Raid pour Dawson

Gladstone Comic Album n°28
Gag de Don Rosa

1re parution : 26 avril 1988
Le Poids de la fortune

Le Poids de la fortune
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .