FANDOM


Safari sous-marin est une histoire en bande dessinée de huit planches scénarisée par Frauke Schmickl et dessinée par Fabrizio Petrossi. Elle a été publiée pour la première fois le 23 août 2016 en Suède. Elle met en scène Donald Duck, avec la participation de Balthazar Picsou. L'action se passe sous l'océan.

SynopsisModifier

Donald doit gérer l'hôtel sous-marin de luxe de Picsou. Au dernier jour, rien ne se passera comme prévu.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.
Donald gère le restaurant de l'hôtel sous-marin

Donald Duck gère le restaurant de l'hôtel sous-marin.

Picsou emmène ses premiers clients à son nouveau concept : le premier hôtel sous-marin de luxe du monde, situé sous l'océan, avec son neveu Donald comme directeur. Le milliardaire promet que ses clients pourront également réaliser un safari sous-marin mais quand Donald avoue se charger de cela avec son équipe, son oncle rappelle qu'il n'y a pas d'équipe pour raison budgataire et que le canard en costume de marin doit gérer cela tout seul ; le richissime recommande à son neveu de prendre cela comme une marque de confiance avant de remonter à la surface. Désormais seul, Donald doit donc gérer les bagages, installer les clients y compris le jeune et capricieux Timothée, n'aimant que les pieuvres et détestant les autres animaux marins ; servir les plats au restaurant et gérer la piscine, reliée directement à l'océan pour permettre aux animaux de venir comme bon leur semble. Et justement une petite loutre attire la sympathie de la plupart des clients.

Donald s'agace de la présence de la loutre

Donald Duck s'agace de devoir s'occuper de la loutre.

Donald pensait se reposer mais les clients sont attachés à la loutre et le directeur qu'il est doit prendre soin des caprices de l'animal jour après jour : la nourrir, la couvrir pour qu'elle ne prenne pas froid bien que ça soit un animal aquatique, la faire sauter dans un cerceau pour ne pas qu'elle s'ennuie... Cette situation agace fortement Donald qui souhaite le départ de l'animal. Pour le dernier jour du séjour, c'est l'heure de l'attraction promise depuis le début par Picsou : le safari sous-marin. Les clients sont tous en joie à l'idée de voir d'aussi près les créatures maritimes, sauf Timothée qui veut être remboursé s'il n'y a pas de pieuvre.

La pieuvre géante retient le sous-marin de Donald

La pieuvre géante retient le sous-marin où se trouvent Donald Duck et les clients de l'hôtel.

Seulement, au moment de retourner à l'hôtel, le sous-marin se retrouve coincé dans les algues et Donald ne parvient pas à dégager son véhicule. La loutre arrive alors pour enlever les algues mais Donald est agacé car il se sent ridiculisé. Mais à la suite d'une fausse manœuvre, le canard finit par heurter une pieuvre géante qui se reposait, celle-ci se saisira du sous-marin à l'aide d'un tentacule. Alertée par les appels au secours, la loutre les rejoint et frappe la pieuvre afin qu'elle soit obligée de libérer sa proie.

Les clients ravis de leur séjour dans l'hôtel sous-marin remercient Donald

Les clients ravis de leur séjour remercient Donald Duck.

Donald et les clients peuvent filer mais cette fois c'est la loutre qui se retrouve prisonnière d'un tentacule de la pieuvre géante. Si le canard pensait en profiter pour prendre la poudre d'escampette, la réaction des clients l'oblige à la secourir. Il fonce alors sur le céphalopode mais la violence du choc le fait arriver trop vite sur l'hôtel et brise une des vitres. L'inondation menace mais les clients sont ravis de ce voyage, y compris Timothée qui aura eu sa pieuvre. Les clients réussiront à évacuer avec la consigne de dire à Picsou que Donald se plaît sous l'eau. Le canard, équipé pour de la plongée, rejoint la loutre pour partir à la recherche d'une grotte sous-marine lui permettant d'échapper à la colère de son oncle.

Safari sous-marin - Fin

En coulissesModifier

Publications françaisesModifier

Cette histoire est parue en France à deux reprises :

  • Le Journal de Mickey n°3393/3394 du 28 juin 2017;
  • Best Of du Journal de Mickey n°16 du 10 octobre 2019.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .