FANDOM


Steamboat Willie, titre traduisible par Willie, le Bateau à Vapeur, sorti le 29 juillet 1928, est le troisième dessin animé où apparaît le personnage de Mickey Mouse.

SynopsisModifier

Mickey est matelot sur le bateau du nom de Steamboat Willie, sous les ordres du capitaine Pat. Malgré le fait que Mickey soit le subordonné de Pat, on aperçoit tout de même le moussaillon sifflant à la barre au début du film. C'est seulement ensuite que le capitaine arrive et reprend les commandes en ordonnant à Mickey de briquer le pont. Le bateau s'arrête alors à un ponton pour embarquer une vache et d'autres animaux.

À peine sorti du port, Minnie arrive en retard pour l'embarquement. Mickey utilise alors une grue pour attraper Minnie sur le bord de la rive et la hisser à bord. En arrivant, elle perd accidentellement sa partition de la chanson populaire Turkey in the straw. La feuille de papier est mangée par une chèvre, un des animaux embarqués. Mickey et Minnie utilisent alors la queue de l'animal comme manivelle et la chèvre devient un phonographe.

Mickey poursuit ce qu'il a commencé à entreprendre en utilisant les objets et animaux du bord comme instruments de musique. Le capitaine Pat, gêné par le vacarme, renvoie Mickey au travail ; il est en outre condamné à éplucher des pommes de terre pour le reste du voyage. Le perroquet de Minnie Mouse tente de l'amuser mais, agacé, Mickey lui lance une pomme de terre pour le faire taire.

En coulissesModifier

Le film a été réalisé et produit par Walt Disney et Ub Iwerks. Steamboat Willie est d'abord sorti en version muette le 29 juillet 1928, puis en version sonorisée le 18 novembre 1928 au Colony Theater à New York. Steamboat Willie est considéré comme le film marquant la naissance de Mickey Mouse et comme le premier film avec du son synchronisé. Cependant, deux courts métrages animés muets mettant en scène Mickey Mouse étaient sortis avant la première le 18 novembre 1928 : L'Avion fou (fin 1927) et Mickey gaucho (printemps 1928). Mais c'est ce film qui marque la naissance du personnage en raison de sa diffusion auprès d'un large public et de l'utilisation d'une bande sonore. Walt décida de ressortir les deux courts métrages avec une piste sonore durant l'année.

Il existe deux versions du court métrage, l'une de sept minutes et quinze secondes et une de sept minutes quarante-cinq secondes, non éditée. Steamboat Wilie est aussi une parodie du film Cadet d'eau douce (Steamboat Bill Jr.) avec Buster Keaton et Ernest Torrence sorti le 12 mai 1928. Au début du film, Mickey sifflote l'introduction de Steamboat Bill (1911) d'Arthur Francis Collins (1864–1933), air repris par les sirènes du bateau. Cette séquence dure un peu moins d'un minute avant l'arrivée de Pat. Ce n'est qu'à la moitié du film après qu'une chèvre mange les partitions que Mickey joue la chanson Turkey in the straw.

Impact dans l'animationModifier

Ce court métrage d'animation est souvent considéré comme le premier film avec du son, de la musique et des paroles synchronisées sur la bande même du film. Néanmoins, pour l'innovation du sonore dans le dessin animé, la première place revient à Dinner Time sorti un mois auparavant le 14 octobre. Mais ce film de Paul Terry n'eut aucun succès et fut donc éclipsé par Steamboat Willie. Ce serait en le voyant que Disney aurait décidé d'ajouter du son à son dernier film. C'est grâce à son rapide succès que son film a éclipsé Dinner Time, film moins burlesque que celui avec Mickey.

Pour le côté musical, la bande sonore n'est pas réellement créditée. Les historiens de l'animation ont longuement débattu sur le compositeur de la musique originale du film. Ce rôle a été attribué à Wilfred Jackson, Carl Stalling et Bert Lewis mais rien ne l'affirme clairement. Leonard Mosley et Christopher Finch relatent que seul Jackson savait jouer d'un instrument, de l'harmonica. Dans la version de travail, le reste de la bande sonore est essentiellement composé de bruitages sonores réalisés avec les moyens du bord, dans un garage, tandis que les « voix » de Mickey et de Minnie sont jouées par Walt Disney en personne.

Pour la version finale, Leonard Mosley indique que c'est le chef d'orchestre Carl Edouarde qui supervisa l'enregistrement des effets sonores pour une importante somme. Les effets sonores furent placés sur la bande du film grâce au système Cinephone de Pat Powers. Le public, à la sortie de Steamboat Willie, fut enthousiasmé par l'utilisation du son dans un but comique, à une période où les films sonores étaient considérés comme novateurs.

Le premier long métrage avec des séquences de dialogue, The Jazz Singer avec Al Jolson, est sorti le 6 octobre 1927. Au cours de l'année précédent ce succès, la plupart des salles de cinéma aux États-Unis s'étaient dotées d'un équipement sonore. Walt Disney avait apparemment l'intention de prendre avantage de cette nouvelle tendance et a sans doute réussi. La plupart des autres studios de dessins animés sont encore aux productions de cinéma muets, et s'avèrent incapable de concurrencer efficacement Disney sur ce nouveau marché.

En conséquence, Mickey Mouse devient un personnage de dessin animé prééminent à cette époque. Walt Disney travaille rapidement à l'ajout de son sur L'Avion fou et Mickey gaucho, qui devaient initialement sortir en muet. Leur sortie ajoute encore au succès de Mickey et sa popularité, et un quatrième court métrage de Mickey est aussitôt mit en production, dans Bal de campagne. Toutefois, Mickey ne parle pas encore, et c'est seulement en 1929, avec The Karnival Kid, qu'il prononce enfin ses premiers mots, soit « hot-dogs, hot-dogs ! »

Le film Steamboat Willie a été sélectionné par l'organisme américain National Film Registry pour être préservé. En 1994, il a été élu le treizième plus grand court métrage d'animation de tous les temps par les membres la profession de l'animation. Ce film marque en outre l'une des grandes étapes de l'animation, celle du son synchronisé. On peut noter que plus tard c'est à nouveau la société Disney qui franchit plusieurs des étapes suivantes avec la couleur (1932), la caméra multi-plane (1933) ou encore les longs métrages (1937).

Références dans d'autres médiasModifier

Jeux vidéoModifier

  • Steamboat Willie a été utilisé dans plusieurs jeux avec Mickey Mouse. Il sert ainsi de premier niveau dans le jeu Mickey Mania (sur Super Nintendo, Sega Genesis, Sega CD et Sony PlayStation) ainsi que dans Mickey's Wild Adventure.
  • Le jeu Kingdom Hearts développé conjointement par Disney et Square Enix comprend un monde basé sur Steamboat Willie nommé Timeless River (le fleuve intemporel). Toutefois, le jeu vidéo ne respecte pas la concordance des styles graphiques. Le personnage de Mickey joué dans le jeu possède le style graphique et vestimentaire des années 1980 et non celui d'origine.

Dessins animésModifier

  • À la fin du film Aladdin et le Roi des voleurs (1996), le Génie s'échappe d'une tortue géante à bord du Steamboat, transformé en Mickey. Ces éléments du dessin animé sont en noir et blanc mais le Génie porte des babouches, une barbe et une boucle d'oreille et sifflote Turkey in the straw au lieu de Steamboat Bill.
  • Dans un épisode de Mickey Mouse Works mettant en vedette Dingo, la scène de départ reprend la totalité, même le titrage, de Steamboat Willie exception faite de Dingo représenté à la place de Mickey sous sa forme originale de Dippy Dawg. Le bateau de Dingo percute par l'arrière un autre navire, le véritable Steamboat Willie de Mickey, ce dernier étant aux commandes. Mickey sermonne Dingo alors qu'il coule dans la rivière.
  • En 1995 dans Mickey perd la tête, Mickey parcourt des photos de lui, lorsqu'il tombe sur une image avec Steamboat Willie, il déclare alors : « Oh ! Ça c'est une vieille photo ! »

ParodiesModifier

  • L'épisode The New Terrance et Phillip Movie Trailer de la série South Park contient des scènes extraites d'une émission de télévision fictive, Russell Crowe Fightin' Around the World, dans laquelle Russell Crowe parcourt le monde sur un remorqueur et lutte contre des gens de différentes ethnies. Il est montré sur le pont de son bateau, sifflotant et faisant tourner la barre, dans une parodie de Steamboat Willie.
  • Dans le film de 1998, Saving Private Ryan, un prisonnier de guerre allemand dit à un soldat américain : « American... I like American. Steamboat Willie. *toot-toot*. » Le personnage est crédité à la fin du film en tant que Steamboat Willie.
  • Dans la série télévisée d'animation Les Simpson, le dessin animé favori de Bart et Lisa est Itchy et Scratchy. Scratchy le chat aurait été créé en 1923, Itchy la souris en 1928. Leur premier dessin animé ensemble, en noir et blanc, se déroule sur un bateau à vapeur dirigé par la souris, qui porte un chapeau et une culotte avec deux boutons de cuivre et s'intitule Steamboat Scratchy, une allusion évidente à Steamboat Willie.

La loi américaine protègera-t-elle toujours Steamboat Willie ?Modifier

Le film Steamboat Willie est revenu au centre de l'attention du public en 1998 lors de la promulgation de la Loi américaine d'extension du terme des droits d'auteur. Le film devait tomber dans le domaine public en 2003 en raison de l'arrivée à échéance des soixante-quinze ans de protection après la création d'un œuvre en nom collectif d'entreprise.

Toutefois la loi repoussa le terme de l'échéance de vingt-quatre ans (déjà allongée de vingt-cinq ans en 1976) pour atteindre les quatre-vingt-dix-neuf ans. De nombreux observateurs ont déclaré que cette loi, proposée et soutenue par Sonny Bono (sénateur et ex-chanteur) jusqu'à sa mort au début de l'année 1998, étaient passée non pas en hommage à l'homme ou en raison d'une quelconque nécessité mais grâce au lobbying de la Walt Disney Company qui risquait de perdre son symbole.

Cette nouvelle loi permet à Mickey Mouse d'être protégé jusqu'en 2027 tout du moins aux États-Unis tout comme les pays qui ont une durée de protection comparable, les États-Unis étant signataires de la Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques.

Galerie d'imagesModifier

Lien externeModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .