FANDOM


Superhéros par hasard ! est une histoire en bande dessinée de quarante-huit planches scénarisée par Gianfranco Cordara et dessinée par Lorenzo Pastrovicchio, publiée pour la première fois le 1er août 2002 en Italie. Elle met en scène Donald Duck sous l'identité de PowerDuck, Uno, Lyla Lay, Angus Fangus, Jerry Donaldice, Gorthan et des soldats Évroniens. L'action se passe à Duckburg.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Les Évroniens, en manque d'énergie, cherchent à envahir la Terre, une planète dont les habitants, les humains, produisent beaucoup d'émotions fortes comme la peur, qui sont riches en énergie. Le conseiller Gorthan organise l'invasion de la Terre, et il commence par attaquer une base scientifique.

Pendant ce temps, Donald essaye de regarder un match de football américain à la télévision, mais cette dernière est tombée en panne ! Donald va donc demander sa réparation au plus vite. Mais son habituelle malchance continue : il ne trouve pas de place de parking et est obligé de se garer en stationnement interdit, sans le savoir. Dans le magasin, il doit monter deux étages avec une télévision lourde ; puis, au moment d'arriver chez le réparateur, ce dernier ferme à cause du match ! Le réparateur lui recommande d'aller chez le vendeur de télévisions pour demander sa réparation. Arrivé chez le vendeur, il y a une queue monstre ! Trente minutes plus tard, Donald est enfin reçu, et il apprend que sa garantie est passée de deux jours... Énervé, Donald sort du magasin en courant et il est prit pour un voleur... Donald est très énervé, c'est une de ses pires journées, qui n'est pas terminée : il reçoit une amende pour stationnement interdit ! Puis il se rappelle qu'il avait rendez-vous avec Daisy, et il est en retard. Arrivé chez Daisy, il voit un mot qui dit qu'elle a trop attendu et qu'elle est partie avec Gontran. Donald se dit que ça ne pourrait pas être pire, mais son oncle Picsou l'appelle afin qu'il lui rende un service. Donald va chez son oncle, mais sa voiture tombe en panne, et son béret s'envole ! Son béret atterri sur une voie ferrée, et deux trains vont se retrouver sur la même voie car l'aiguillage est bloqué, et l'accident est inévitable...

Alors que les deux trains se rapprochent, Donald décide de donner un grand coup dans l'aiguillage, et, sans le vouloir, il débloque l'aiguillage, et l'accident est évité ! Donald est pris pour un héros, notamment par Angus Fangus, qui récupère son béret et veut absolument l'interviewer, car il flaire l'odeur du scoop. Cela attire aussi l'attention de l'intelligence artificielle nommée Uno : ce dernier a été chargé de nommer le gardien de la galaxie de la Terre, à cause de l'invasion des Évroniens. Donald semble être le parfait héros. Uno l'attire vers la Ducklair Tower, où il lui demande s'il veut devenir un gardien. Mais le temps presse : les Évroniens attaquent la ducklair Tower, et plus précisément le siège de Channel OO...

Après avoir signé un contrat pour devenir gardien de la galaxie, PowerDuck, de son nouveau nom de superhéros, est directement envoyé sur le champ de bataille. À peine arrivé, PowerDuck est encerclé : mais la célèbre journaliste Lyla Lay le sauve. Puis, Uno donne à PowerDuck un bouclier extransformeur, qu'il contrôle à distance, et qui anéanti rapidement beaucoup d'Évroniens. Ces derniers sont curieux de capturer PowerDuck et ne le cooflamise pas, afin de le livrer au conseiller Gorthan. Mais PowerDuck est plus fort : les Évroniens sonnent la retraite. Enfin, PowerDuck récupère son béret, qu'Angus Fangus avait récupéré sur la voie ferrée, puis il disparaît, en révélant son nom.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Cette histoire n'est parue qu'une seule fois en France : dans le Super Picsou Géant n°113, publié en janvier 2003.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .