FANDOM


The Karnival Kid est un dessin animé de Mickey Mouse produit par Walt Disney et sorti le 23 mai 1929.

SynopsisModifier

Mickey est un vendeur de hot dogs dans une fête foraine. Mais ses hot dogs sont presque vivants et ils essayent de se comporter comme de véritables chiens auprès de l'acheteur devenu leur nouveau propriétaire. L'humour du film découle principalement de ce concept.

Durant le court métrage, Mickey rencontre plusieurs personnages dont trois récurrents de la série. Clarabelle Cow est entrevue dans une file d'attente. Kipp (qui fait ici sa troisième et dernière apparition dans un Mickey Mouse) est un bonimenteur qui essaye brièvement de mentir à Mickey. Le troisième personnage connu est sa fiancée Minnie Mouse.

250px-Karnivalkid01

Le title card de The Karnival Kid.

Le soir venu, Mickey part de la fête et essaye d'attirer l'attention de Minnie en jouant de la guitare sous sa fenêtre. Il parvient seulement à attirer l'attention de deux chats de gouttière qui joignent leurs miaulements à lui. Cette « musique » arrive uniquement à irriter un voisin de Minnie, concluant le film en essayant de faire taire les trois « musiciens » en leur lançant des objets.

En coulissesModifier

Karnival kid

Storyboard de Mickey pour le court métrage.

The Karnival Kid marque un tournant historique dans la série Mickey Mouse : c'est en effet la première fois où Mickey prononce ses premiers mots, s'exclamant : Hots dogs ! Auparavant, la souris riait, pleurait ou poussait des cris sans jamais prononcer une seule phrase. C'est aussi dans The Karnival Kid que le chat Kipp, ennemi de Mickey, tire sa révérence.

Par ailleurs, notons que, durant la séquence Shimmy Dance, un singe qui a revêtu le costume de chef d'orchestre joue la chanson du charmeur de serpent, The Streets of Cairo. Un peu après, à la nuit tombée, Mickey, accompagné de deux chats, jouera à Minnie une sérénade des plus romantiques au clair de lune. Dans cette séquence, les deux chats interprètent (You're the Flower of My Heart,) Sweet Adeline, une chanson populaire à l'époque. À souligner qu'Ub Iwerks s'inspirera plus tard de plusieurs gags utilisés dans The Karnival Kid pour son court métrage Circus (1932) de la série animée Flip The Frog.

Lien externeModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .