Trésor à la carte est une histoire en bande dessinée de douze planches scénarisée par Andreas Pihl et dessinée par Marco Rota. Elle a été publiée pour la première fois le 8 janvier 2020 en Finlande. Elle met en scène Donald Duck et Popop Duck. L'action se déroule à Donaldville et au Yukon.

Synopsis[modifier | modifier le wikicode]

Donald et Popop partent en quête d'un trésor au Yukon. Cette quête dans le froid sera semé d'embûches, surtout que Popop montre un attrait pour le thé.

Résumé complet[modifier | modifier le wikicode]

Fantomiald 2.jpg
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Donald Duck veut convaincre Popop Duck de partir à la chasse au trésor

Donaldville, en plein hiver. Donald n'a plus les moyens de payer le chauffage et a envoyé ses neveux Riri, Fifi et Loulou Duck au chaud à la ferme de Grand-mère Donald. Pour se réchauffer un peu, il pense entrer dans une boutique de livres anciens et de les feuilleter mais il se cogne contre son cousin Popop qui avait dans les mains une immense pile de livres, aucun n'a pu voir l'autre. Popop se met à étudier les thés, une science et un art selon lui, et il a acheté de nombreux ouvrages sur le sujet, ennuyeux pour son cousin. Mais dans l'un d'entre eux, il se trouve une carte au trésor, mais Popop n'est pas intéressé, motivé principalement par éclairer Donald. Pour convaincre son cousin de partir à la chasse au trésor, le canard en costume de marin, outre le partage, lui rappelle qu'il n'a pas de voiture, ce qui lui permet de conduire et d'apprendre plein de choses fascinantes sur la dégustation du thé.

Popop Duck tire le traîneau sur lequel Donald Duck est couché.

Les deux cousins sont en route pour chercher le trésor, sachant que le livre et la carte sont signés Sir Albert Gamote, un richissime qui a fait fortune au 18ème siècle en vendant du thé, et qui aurait enterré sa fortune au Yukon. Après plusieurs jours, les deux canards arrivent aux pieds des montagnes mais la tombée de la neige fait bloquer la voiture 313, ils doivent continuer à pied : Popop tire donc le traîneau sur lequel Donald est couché. Deux heures plus tard, Popop trouve une grotte où s'abriter et faire un thé bien chaud. Mais la grotte est obscure, Popop allume alors une allumette et les deux cousins font alors face à un ours qui occupait les lieux en premier et qui n'apprécie pas d'être dérangé de la sorte.

Popop Duck réveille accidentellement l'ours suite à la chute d'une boîte de thé.

Popop et Donald trouvent refuge sur le tronc d'un sapin. Après 24 heures d'attente dans le froid, l'ours renonce à ses proies et retourne dormir, Popop se plaint d'une expérience horrible. Seulement, la carte du trésor est restée dans la grotte. Les deux canards parviennent à la récupérer pendant le sommeil du plantigrade mais une boîte de thé tombe du sac de Popop et le bruit de cette chute réveille l'ours. Les deux canards doivent à nouveau échapper à leur prédateur, Popop dit que tout ne va pas si mal puisqu'il a pu récupérer sa boîte de thé. Mais à ce moment, tous tombent d'une pente et les trois font une partie de la descente ensemble sur le traîneau jusqu'à ce que l'ours en soit éjecté par une bosse.

Donald Duck et Popop Duck font la connaissance de Ronny.

Maintenant Popop pense que ça ne peut plus être pire mais les deux cousins finissent par s'écraser contre des arbres. Une fois qu'ils ont repris leurs esprits, ils repartent en direction du trésor, pensant qu'il y a des diamants qu'ils auront mérité. Donald espère qu'il n'y a plus d'animaux dangereux mais il voit deux loups dans la pénombre et ils se mettent à courir jusqu'à ce que le canard en costume de marin constate qu'il s'agit en réalité de deux chiens husky tirant un traîneau dirigé par un dénommé Ronny qui leur souhaite la bienvenue dans la vallée glacée. Lorsqu'il leur demande la raison de leur présence, Popop n'a pas pu s'empêcher de parler de trésor et il comprend alors qu'il s'agit du trésor de Sir Albert Gamote.

Popop Duck a incendié le traîneau par accident.

Le local explique néanmoins que ça des années qu'il est recherché mais il n'existe pas puisque ce ne sont que des racontars pour ridiculiser les citadins crédules. Énervé par la remarque, Popop commence à dire savoir où le trouver mais son cousin le faire taire et tous deux repartent. Ils ignorent que leur interlocuteur compte les suivre discrètement puisqu'il sait que le trésor existe vraiment et qu'il appartient. Popop reproche à Donald de ne pas avoir ét gentil avec Ronny mais son cousin explique que quelque chose le contrariait. Une fois sur place, les deux canards creusent mais ne trouvent aucun trésor. Au bout de plusieurs heures de recherche infructueuse, Donald jette un coup d'œil dans les environs tandis que Popop prépare une nouvelle dose de thé. Après avoir allumé le réchaud, il trouve qu'il fait presque trop chaud, et pour cause : il a accidentellement jeté l'allumette allumée sur le traîneau qui se met à s'embraser. De retour face à ces dégâts, Donald s'énerve.

Ronny Gamote révèle le trésor de Sir Albert Gamote à Donald Duck et Popop Duck.

Mais ce brasier a dégagé l'entrée d'un tunnel que tous deux explorent et trouvent alors leur objectif : le trésor de Sir Albert Gamote, composé d'un coffret et d'un vieux Samovar. Donald prend le coffre et Popop le vieux samovar pourri, persuadé qu'il lui fera un délicieux thé. Soudain, Ronny se fait apparaître et leur explique, preuve à l'appui, qu'il est Ronny Gamote, descendant direct de Sir Albert Gamote, et donc propriétaire du trésor. Il se saisit du coffret qui contenait des pièces anciennes en argent mais accepte de leur laisser le samovar en raison de la passion du thé pour Popop. Celui-ci décide alors de s'en servir pour un thé mais la chaleur qui s'en dégage révèle que le samovar est en réalité en or massif. Fier de lui, Popop souligne à son cousin qu'à l'avenir il dénigrera moins l'art du thé.

Un thé du samovar en or pour Popop et Donald.png

En coulisses[modifier | modifier le wikicode]

Publication française[modifier | modifier le wikicode]

Cette histoire a été publiée en France dans Le Journal de Mickey no3580 du 27 janvier 2021 avec les honneurs de la couverture.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.