FANDOM


Un drôle de croco est une histoire en bande dessinée de neuf planches scénarisée par Gail Renard et Unn Printz-Påhlson et dessinée par Vicar. Publié pour la première fois le 17 juin 1991 au Danemark, ce récit met en scène Donald, Daisy et plusieurs personnages secondaires.

SynopsisModifier

Donald, pour aller à un bal masqué, se déguise en crocodile. Mais des gangsters l’emmènent, eux aussi en crocodiles, car ils croyaient que c'était l'un des leurs, puis partent voler les gens au bal...

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Donald et Daisy doivent se rendre à un bal costumé le soir même. Donald doit s'acheter un déguisement, mais Daisy n'a pas fini le sien et lui recommande donc d'en trouver un pendant ce temps, et d'être plus original que ces dernières années durant lesquelles on le reconnaissait à dix mètres.

Donald investit donc dans un costume intégral de crocodile sous lequel personne ne peut le reconnaître. Le vendeur lui en garantit l'exclusivité. Pourtant, une personne portant exactement le même déguisement est en train de faire un hold-up à la Banque de Donaldville. Les deux se télescopent dans la rue, et le gangster croit qu'il s'agit d'un membre de son gang...

Suite à ce quiproquo, les deux se retrouvent menottés, puis réussissent à s'échapper, bien que Donald ne fasse rien pour aider. Effrayé face à un groupe de gangsters ne le connaissant pas, il prétend s'appeler Donald Laterreur et être un professionnel du banditisme, prêt à obéir à leurs ordres.

Au QG, les caisses sont pratiquement vides, mais un bal costumé à lieu en ville. Ce sera l'occasion d'utiliser les costumes de crocodiles volés l'an dernier pour entrer par la grande porte et piller les membres de la réception.

Les « crocodiles » n'ayant pas d'invitation, c'est au portier qu'ils annoncent qu'il s'agit d'un hold-up. Les invités mettent les mains en l'air, sauf Daisy, déguisée en femme des cavernes, et tapant avec sa massue le premier à sa portée - démasquant ainsi Donald. Les autres tentent de le tirer vers la voiture pour s'échapper, mais Daisy le retient. La grille est désormais fermée et le gang tout entier se fait arrêter. Cependant, la police croit Donald et le libère... mais celui-ci préfère encore aller en prison, ou rejoindre les reptiles du jardin des plantes, plutôt que d'affronter une Daisy en rogne qui l'attend, toujours grimée en femme des cavernes et son imposant gourdin à la main, en face du commissariat en faisant les cent pas.

En coulissesModifier

Publications françaisesModifier

Cette histoire a été publiée deux fois en France, dans Le Journal de Mickey nos2070 et 2801.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .