FANDOM


Un extraterrestre à Donaldville est une histoire en bande dessinée de dix pages scénarisée par Terje Nordberg et dessinée par Arild Midthun. Elle a été publiée pour la première fois le 26 mai 2014 en Islande. Elle met en scène Donald Duck et Riri, Fifi et Loulou Duck. L'action se déroule à Donaldville.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Donald revient des courses après s'être ruiné en légumes pour ses neveux. Une fois arrivé, il les surprend en train de jouer aux martiens vu qu'ils construisent une soucoupe. Or, les enfants font partie de l'AOVNID, l'Amicale des OVNIs de Donaldville, et ils surveillent les extraterrestres dont ils connaissent leur physique grâce à une publication dans AOVNID Magazine, ce à quoi Donald trouve qu'ils leur ressemblent un peu. Soudain, Riri se met à roter, faisant ainsi comprendre à Donald que les enfants se nourrissent de Rocket Fizz, des sucreries pétillantes qu'il a pourtant fait interdire. Donald ordonne alors à ses neveux de jeter tous les paquets cachés dans la soucoupe à la poubelllee, partant du principe que si les extraterrestres sont si évolués alors ils mangent des légumes et méprisent les sucreries.

Cette nuit là, les enfants se félicitent d'avoir caché le dernier sachet de Rocket Fizz dans leur soucoupe. Mais un extraterrestre trouve la soucoupe et le sachet de Rocket Fizz, le plongeant en colère au point de donner un coup de pied sur la soucoupe. Donald, après avoir été réveillé par le bruit du coup et constaté les dégâts, décide de poursuivre le vandale, ignorant avoir affaire à un extraterrestre. Tous deux traversent successivement le champ de tournesols de concours d'un voisin mais Donald se retrouve accusé de vol de tournesols. L'extraterrestre arrive devant chez madame Leporc mais les hurlements de celle-ci le font fuir. Et quand elle reprend connaissance et raconte ce qu'elle a vu, Donald est alors pris pour l'extraterrestre.

Après avoir reçu un appel du signal d'alerte de l'AOVNID, les enfants découvrent que leur appat a fonctionné et lancent leurs recherches au centre ville en dévorant leur sachet de Rocket Fizz. Tous les membres de l'AOVNID sont réunis autour de la statue de Cornélius Écoutum pour rechercher ce martien tandis que Donald croit voir ses neveux dans une boutique de confiseries ouverte 24 heures sur 24. Donald leur saute dessus mais les enfants s'enfuient et il quitte la boutique avec un récipient transparent sur la tête. Par conséquent, les membres de l'AOVNID croient que Donald est l'extraterrestre et le poursuivent avec la police.

Les enfants arrivent au centre ville après la poursuite et décident de se rendre à la boutique de confiseries après avoir fini leur sachet de Rocket Fizz. Sur place, la gérante informe les neveux que l'extraterrestre était à la boutique tout en leur vendant un autre sachet de Rocket Fizz. Ils en concluent alors que l'extraterrestre se cache au vieux château d'eau. De son côté, Donald réussit à échapper à ses poursuivants et décide à son tour de se rendre au vieux château d'eau. Une fois sur place, il entend des rots au sommet.

Donald voit alors ses neveux se goinfrer de Rocket Fizz mais il ne comprend plus la situation quand il voit ses vrais neveux derrière lui en train de monter le rejoindre. Soudain, une soucoupe volante apparaît et l'extraterrestre trouve ce qu'il cherche : les enfants extraterrestres. Il les gronde sur leur consommation de Rocket Fizz et les oblige à manger des légumes avant que tous ne partent. Donald en conclue qu'il avait raison sur le fait que les extraterrestres ne soient pas si différent d'eux et sur la reconnaissance universelle du bienfait des légumes. Mais Fifi se met à roter et Donald comprend qu'ils ont repris des Rocket Fizz, ce qui le rend furieux et il pourchasse ses neveux tandis que la soucoupe volante s'éloigne au loin.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Ce récit a été publié en France dans Le Journal de Mickey n°3311 du 2 décembre 2015.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .