FANDOM


Un monstre à Venise est une histoire en bande dessinée de huit pages scénarisée par François Corteggiani et dessinée par Olivier Fiquet. Elle fut publiée pour la première fois le 27 avril 1994 en France. Elle met en scène Mickey Mouse, Dingo, Pat Hibulaire, Lafouine et le Fantôme noir. L'action se déroule à Venise, en Italie.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.


Alors qu'ils étaient en pleine promenade à Venise, Mickey et Dingo entendent un cri d'effroi. Si Dingo cherche à prendre la direction opposée, Mickey n'écoute que son courage et tire son ami vers l'origine du cri. Il s'agit d'une dame qui a vu un monstre avec deux yeux (L'un au-dessus de l'autre et l'un plus gros que l'autre) s'enfoncer dans le canal. Et en peu de temps, l'information fait alors tout le tour de l'Italie.

Mickey et Dingo se rendent alors sur l'île de Murano sur la lagune de Venise. Là-bas, Génio, le cousin Italien de Génius, les attend afin de leur faire office de guide. Ils font également la connaissance de Sandro, un souffleur de verre de Murano, qui travaille ses sculptures de monstre, ce qui fait alors comprendre à Mickey que le monstre est en réalité un scaphandrier. Sandro propose alors à Mickey les services de Ciano afin d'aller enquêter sur l'endroit où le monstre est apparu.

Pendant ce temps, le Fantôme noir s'en prend à Pat Hibulaire et Lafouine car la sangle du scaphandre du premier a lâché, ce qui a amené à la découverte de ce monstre. Les trois bandits cherchent exactement à cet endroit le butin de Jo les Diams, ancien codétenu du Fantôme noir. Mais les deux bandits sous l'eau ne trouvent rien.

Cette nuit-là, Mickey plonge à son tour et y rencontre Pat Hibulaire, ce qui vaut aux deux ennemis de se battre sous l'eau tandis qu'en surface, le Fantôme Noir et Lafouine s'en prennent à l'équipage composé de Dingo, Génio et Ciano. Heureusement, la police dirigée par le cousin de Sandro arrive juste à temps pour arrêter les trois bandits d'autant plus qu'ils savent ce qu'ils cherchent : les bijoux de la collection Vandermilk volés par Jo les Diams. Si les bandits n'ont rien trouvé, c'est normal : la police a retrouvé les bijoux deux ans auparavant.

Pour fêter cette aventure, Mickey, Dingo et Génio dégustent la cuisine vénitienne, un des plus beaux bijoux du monde selon le mainate.

En coulissesModifier

VeniseModifier

Barovier

Verre de Murano

On remarque qu'au début du récit Dingo parle d'un plat typique vénitien, le foie à la vénitienne. Quand à lui, Mickey dit de la polenta qui fut crée dans la région de Venise : La Vénétie. On retrouve la chaîne italienne "la RAI2" (page 3 case 8). Nos amis vont sur l'île de Murano qui est réputée pour son verre Pour information , Marco Polo fit venir les pâtes en Italie , Marco Polo fut né à Venise !

Publications françaisesModifier

L'histoire n'a été publiée en France qu'à deux reprises : dans Le Journal de Mickey n°2184 du 27 avril 1994 et dans Le Journal de Mickey n°3268 du 4 février 2015.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .