FANDOM


Un trou dans le budget est une histoire en bande dessinée de vingt-cinq planches scénarisée par Fausto Vitaliano et dessinée par Paolo Mottura. Second épisode de la série Des souvenirs par millions, elle a été publiée pour la première fois en Italie, le 24 juillet 2007 dans Topolino n°2695. Elle met en scène Balthazar Picsou, Donald Duck, Riri, Fifi et Loulou Duck, ainsi qu'Elvire Ecoutum. Cette histoire se déroule à Quacktown et dans diverses villes des États-Unis.

SynopsisModifier

Picsou raconte à ses neveux comment il a gagné son second million en investissant dans un projet fou, relier l'Est à l'Ouest et créer la première voie ferrée Atlantique-Pacifique. En plus d'être fou, un tel projet est très coûteux. Picsou va enfin faire face à « un pépin », qui va risquer de le ruiner...

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.
Un trou dans le budget planche 1 case 3

Picsou commence à conter l'histoire de son second million.

Picsou, Donald, Riri, Fifi et Loulou sont à nouveau réunis chez Grand-mère Donald pour découvrir un nouvel épisode de la vie de Picsou, lorsqu'il a gagné son second million. L'histoire début grâce à une photo où on l'aperçoit en train de tondre la pelouse.

Un trou dans le budget planche 8 case 2

Picsou n'est pas vraiment doué avec le morse.

À l'époque, Picsou avait du mal à trouver de nouveaux filons et sa fortune n'augmentait pas assez rapidement à son goût. Il décide alors de se lancer dans les affaires mais les actions ne font que dégringoler ! C'est la crise financière ! Picsou cherche une idée qui rapporterait de l'argent et décide d'investir dans les gratte-ciel. Il fait appel à l'aide de Ronald Trampy, le plus grand constructeur de gratte-ciels à l'Est des États-Unis. Il lui écrit une lettre mais refuse ensuite de l'envoyer, car il faut une semaine pour que la lettre arrive à destination. Il choisit donc d'envoyer un télégramme mais le télégraphiste va prendre son déjeuner. Il décide d'écrire le message lui-même. Au retour du télégraphiste, ce dernier découvre que Picsou s'est servi du télégramme sans autorisation et remarque qu'il ne sait vraiment pas envoyer des messages. La réponse de Ronald Trampy est sans appel : « Je ne traiterai jamais avec vous ! Vous n'êtes qu'un goujat ! »

Le télégraphiste déconseille à Picsou de faire des affaires avec l'extérieur. Cela donne une idée à Picsou : il va se lancer dans le ferroviaire ! Il a l'idée de relier l'ouest et l'est avec une voie ferrée Atlantique-Pacifique. Pour l'époque, un tel projet est inimaginable. Le premier problème qui se pose, c'est qu'il faut que l'Est et l'Ouest doivent pourvoir communiquer de l'avancée des travaux. Picsou fait appel au télégraphiste qu'il a rencontré tout à l'heure et joue la carte du chantage pour qu'il accepte le poste ainsi qu'un ami à lui à l'est.

Un trou dans le budget planche 16 case 1

Le gouffre.

Maintenant que tout est bon pour les travaux, ils commencent. Tout va pour le mieux jusqu'à ce que les équipes de travaux rencontrent un immense gouffre de deux kilomètres de long, qui empêche l'Est de relier l'Ouest ! Pour Picsou, c'est la ruine s'il ne trouve pas une solution, toutes les personnes qui avaient réservé une place dans le train se voient être remboursées.

Un trou dans le budget planche 20 case 5

Le nouveau plan des travaux.

Soudain, le télégraphiste annonce à Picsou que la plupart des voyageurs de l'Ouest voulaient pouvoir rejoindre l'Est pour voir des matchs de football (américain), et inversement ce qui était la cause du fait qu'il y a toujours eu deux championnats. Il ajoute qu'il « faudrait une superfinale entre l'est et l'ouest ». Suite à ces paroles, Picsou a l'idée de créer un stade dans le gouffre. Il n'y aura plus une seule voie ferrées mais deux ! Pour ceux qui voudront aller de l'autre côté, une navette sera mise en place pour rejoindre l'autre train.

Un trou dans le budget planche 22 case 1

Le stade lors de cette finale !

À la fin des travaux, le premier Super Bowl a lieu opposant le gagnant du championnat de l'Est au gagnant du championnat de l'ouest ! Les trains, la navette, les tickets pour assister aux matchs permettent à Picsou de gagner son second million.

Un trou dans le budget planche 24 case 5

La fameuse photographie.

Donald demande enfin à Picsou d'expliquer la photo où il tond la pelouse. Picsou explique que d'une finale à l'autre, la pelouse ne cesse de pousser et qu'il faut la couper avant le prochain match. Lors de la seconde finale, Picsou décide de tondre la pelouse et se fait photographier par le télégraphiste qui est désormais l'ami de Picsou.

En coulissesModifier

Une criseModifier

Panique 1857

La Crise de 1857.

Picsou fait part au lecteur qu'il y a une crise financière. Cependant, les décors, l'histoire et son contexte n'indiquent pas un élément précis faisant référence à un krach boursier en particulier, laissant planer le doute sur la date de l'événement. Le projet de construction de voie ferrée entre l'Est et l'Ouest, qui est au coeur de l'histoire, est un projet qui date des années 1860. Ces éléments font penser à une crise proche de 1860, le krach de 1857.En revanche, cette date est incohérente avec la logique de la Jeunesse de Picsou, puisque Picsou ne naît, selon la chronologie habituelle, qu'en 1867 et n'a jamais vu cette crise. De plus, le premier épisode est centré sur la ruée vers l'or au Klondike, ayant lieu à la fin du XIXe siècle, bien après cette date. Dès lors, on peut penser à deux autres krach, plus cohérents avec l'histoire : celui de 1893, mais qui semble peu probable vu que la ruée vers l'or venait de commencer, et celui de 1907, qui est le plus cohérent mais qui est peut-être trop éloigné des événements. De plus, ce krach se situe bien après les premières inventions du cinéma, sujet de l'épisode suivant.

La Construction du premier train Ouest-EstModifier

Transcontinental USA photography

Célébration de la fin des travaux et de l'ouverture de la ligne de train.

Dans cette histoire, Picsou veut construire un train partant d'une côte des États-Unis pour rejoindre l'autre. Mais là aussi, aucun décors, contexte n'indique la date exacte où se déroule l'action. L'idée de construire un train rejoignant l'Est et l'Ouest date du premier chemin de fer transcontinental construit de 1863 à 1869 qui rejoignait Sacramento, en Californie, à Omaha, au Nebraska, en passant pas le Nevada, l'Utha et le Wyoming. Ce train va pouvoir permettre aux américains d'aller à l'Ouest ! Mais le projet nécessite beaucoup d'argent. Quatre entrepreneurs acceptent de le financer.

Les travaux sont difficiles, mais en pleine guerre de sécession, les sudistes attaquent les bateaux transportant les matériaux pour le chantier. L'ingénieur Theodore Judah doit, à la demande des entrepreneurs, trouver une autre route. Comme dans l'histoire, le travaux ont lieu du côté est et du côté ouest et font face à des difficultés. Le chantier s'achève enfin le 10 mai 1869. Les États sont désormais unis par le rail.

Même si cette hypothèse est probable, il est impossible que l'action se déroule à cette époque car la ruée vers l'or abordée dans l'épisode précédent a lieu à la fin du XIXe siècle. Il se peut donc que l'histoire ait lieu en 1892 ou 1893, dates à laquelle le chemin de fer transcontinental s'agrandit.

AnachronismeModifier

Dans cette histoire, on remarque que l'action se déroule dans la fin du XIXe siècle. Pourtant, Picsou affirme qu'il a créé le premier Super Bowl alors que le premier Super Bowl a eu lieu en 1966 ! Soit près d'un siècle plus tard...

Publications françaisesModifier

Cette histoire est parue deux fois en France : dans Mickey Parade Géant n°306, le 14 octobre 2008 et dans Super Picsou Géant n°198 du 8 février 2008.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .