FANDOM


Une ère s'achève est le cinquième épisode de la troisième série de la saga du Cycle des magiciens. Il met en scène les Wizards of Mickey, Fafnir, la guilde des diaphanes, Mirmidon, Néréus, le vénérable Ormen, le général Calibor, le maître de Néréus, Yensid, le Team Lune de diamant, Ugrun, Snafu, Fubar, des magiciens et des orques-fouines. L'action se passe dans l'antre de Mirmidon, dans le château du Sorcier Suprême et dans le passé.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

La guilde des diaphanes prépare, avec les orques-fouines, une attaque ultime contre les dragons et les magiciens de ce monde. Ils prévoient aussi de libérer Mirmidon de sa prison, pour soumettre le monde à leur domination. Mirmidon a son troisième œil presque ouvert. Sa porte est bien gardée par les orques-fouines Snafu et Fubar, deux orques pas très futés.

Chez les Wizards of Mickey, Donald est en colère, à cause de Fafnir, qui est rentré très tard de sa sortie avec de jeunes dragons. Donald punit aloes son dragonnet de sortie. Fafnir, insolent, provoque de la fumée dans toute la pièce. Donald, en colère, tente de lui donner une fessée : par erreur, il frappe Dingo... Mickey intervient, et demande alors à Donald de ne pas s'énerver avec Fafnir : il est en crise d'adolescence, et il ne sert à rien de le punir comme cela.

C'est alors que Néréus contacte ses élèves. Les Wizards of Mickey doivent partir en voyage, dont dépend l'avenir du monde... Mickey, Dingo et Donald se rendent alors au château du Sorcier Suprême, accueillis par le vénérable Ormen, ou plutôt son fantôme... Ormen et Néréus leur rappelle alors l'histoire de la guilde des diaphanes, devenu extrêmement dangereuse à l'heure actuelle. Mais Néréus pense à remonter le temps, pour pouvoir faire en sorte que l'esprit de Yensid ne soit jamais divisé par le coup de flamme catatonique. Les Wizards of Mickey remontent alors le temps, grâce à un portail magique, pour se retrouver en plein cœur de la bataille entre dragons et Yensid...

Les généraux Calibor et Ormen, qui était alors un général respecté, et non un sage, sont sur le point de lancer le sort de la flamme catatonique, pour anéantir Yensid, même s'ils ignorent les effets sur un sans-écailles. Les Wizards of Mickey arrivent alors, et défendent à Ormen, en l'informant que c'est le général lui-même qui l'a envoyé du futur, d'utiliser ce sort pour se débarrasser de Yensid. Confus, Ormen ne croit pas vraiment ce que disent ces trois magiciens. Mickey décide alors de projeter un hologramme d'Ormen du futur : l'Ormen du futur explique à l'Ormen du passé ce qui va arriver, et lui recommande de ne pas utiliser la flamme catatonique pour anéantir Yensid.

Dans le présent, Mirmidon commence à se réveiller. La guilde des diaphanes ordonne l'attaque du château du Sorcier Suprême, avec une armée incroyable d'orques-fouines, dirigée par Ugrun. Au début, les magiciens ripostent, mais, à un moment, ils commencent à perdre leurs pouvoirs... C'est à cause du « chant » de Mirmidon, qui rappelle les diamagiques, ses enfants, auprès d'elle ! Sans diamagiques, les bourdons des magiciens ne sont plus que des bouts de bois inutiles... Le seul espoir des magiciens repose sur Mickey et ses compagnons : si la guilde des diaphanes n'est pas formée, alors rien de tout cela n'arrivera.

Dans le passé, le général Calibor décide d'utiliser le sort de l'unidragon à la place de la flamme catatonique, même s'il va y perdre ses pouvoirs. L'unidragon n'arrive cependant pas à approcher le Sorcier Suprême, qui lance alors un sort de division pour détruire cet unidragon. C'est alors que, justement, Calibor arrive à s'approcher de Yensid : le Sorcier Suprême et les dragons sont frappés, et ils sont tous deux divisés... Le passé est donc immuable : les faits ne se sont pas déroulés de la même manière, mais le résultat est le même : l'esprit de Yensid s'est divisé, et forme la guild des diaphanes.

Mais il y a plus grave : sans magie, Néréus ne peut activer le portail temporel, le reliant à Mickey. Cela veut dire que les Wizards of Mickey sont perdus dans le passé pour toujours !

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Cette histoire a été publiée deux fois en France : dans Mickey Parade Géant n°334, en mai 2013, et dans le tome 3 de l'intégrale du Cycle des Magiciens, hors-série de Mickey Parade Géant, en août 2014.

GalerieModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .