FANDOM


Unis contre le crime est une histoire en bande dessinée de six planches scénarisée par Janet Gilbert et dessinée par Andrea Ferraris, publiée pour la première fois le 7 janvier 2016 en Suède. Elle met en scène les Rapetou.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Les Rapetou se détendent dans les montagnes enneigées avec un seul : se détendre et éviter de céder aux tentations. Mais une femme se plaint qu'une personne dont on ne voit que les yeux a volé son sac, les policiers comprennent qu'il s'agit du bandit emmitouflé et les Rapetou décident de le capturer afin de se détendre et empocher la récompense. Une fois déguisés en femmes de ménages, les trois voleurs réussissent à dérober un diadème, un appareil photo et un ordinateur portable afin d'appâter le bandit emmitouflé.

Premier piège : 176-761 dévale une descente en ski avec l'appareil photo autour de son cou. Mais le bandit emmitouflé réussit à subtiliser l'appareil photo et fait tomber le Rapetou. Plus tard, 176-671 déguisé en femme fait du patinage artistique en arborant le diadème sur sa tête mais là encore, le bandit emmitouflé s'en saisit. Surpris, 176-671 se roule sur lui-même et fait tomber ses frères pourchassant le voleur.

Les trois frères font un dernier essai en installant l'ordinateur portable sur un traîneau tiré par des chiens. Au bout d'une heure, le bandit emmitouflé se manifeste et, une fois que celui-ci a vu que c'était un piège, s'enfuit et conduit le traîneau. Mais les Rapetou retiennent le traîneau tant bien que mal et le bandit emmitouflé finit alors assommé par une branche de sapin, au plus grand bonheur des frères bandits.

Le bandit emmitouflé est alors livré à la police et cela permet de découvrir qu'il s'agit en réalité d'une femme rudement jolie qui réalisait ces vols par amour du luxe. Mais alors que la police allait remettre aux Rapetou la récompense, Jackson, un policier, montre les images de la vidéosurveillance de l'hôtel où les bandits ont volé les objets appâts. Par conséquent les Rapetou sont arrêtés et les trois bandits ainsi que la voleuse arrêtée précédemment sont chargés de déneiger le trottoir du commissariat, ce qui fait dire à 176-671 qu'ils iront à Hawaï l'an prochain.

En coulissesModifier

Inversion de numéroModifier

Sur la case finale du déneigement, 176-671 se retrouve soudainement avec le numéro 176-617.

Publication françaiseModifier

Ce récit a été publié pour la première fois dans Le Journal de Mickey n°3372 du 1er février 2017 avec les honneurs de la couverture.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .