FANDOM


Verci Rodrigues de Mello, plus connu sous le pseudonyme de « Verci de Mello », est un dessinateur brésilien de bande dessinée.

BiographieModifier

Verci de Mello naît au Brésil, sous le nom de Verci Rodrigues de Mello. Frère de Moacir Rodrigues Soares et d'Irineu Soares Rodrigues, Verci passe successivement son enfance dans les villes de São Paulo (où est d'ailleurs né Irineu), puis de Japurá, dans l'État de Paraná, où sa famille emménage en 1956. Il passe une enfance heureuse, ponctuée par la lecture de plusieurs revues Disney brésiliennes de l'éditeur brésilien Editora Abril, tels que le bimensuel Pato Donald.

VercideMellopremièrehistoirepossible

Première planche de la première histoire Disney de Verci de Mello.

En 1978, les frères de Verci, qui sont dessinateurs chez l'éditeur Editora Abril, recommandent Verci à la maison d'édition. Suite à cela, le jeune dessinateur est embauché. Il dessine sa première histoire, Sobre As Ondas,[1] en collaboration avec son frère Irineu, qui l'aide à crayonner le récit, ainsi qu'avec le scénariste Gérson L. B. Teixeira. Le récit est publié pour la première fois le 27 octobre 1978, dans le numéro 1407 de Zé Carioca ; pour l'instant, il n'a pas encore bénéficié d'une première publication en France.

Dès 1980, il porte une attention toute particulière à Moïse Lamouise et à son chien Sakapuss. Il va jusqu'à dessiner des histoires dont Lamouise et son compagnon canin sont les héros, et où Donald Duck, Popop Duck, ou même encore Balthazar Picsou, les habituels protagonistes des histoires mettant en scène le vieillard, n'apparaissent pas. Grâce aux travaux de Verci, le personnage rencontre un certain succès au Brésil, étant beaucoup plus utilisé par ce pays que par son État de création, les États-Unis.

Malgré qu'il se soit surtout concentré sur Moïse Lamouise, de Mello a également crayonné une grande quantité d'histoires mettant en scène Donald Duck, ainsi que quelques une mettant en héros le personnage de Mickey Mouse ou de son entourage. Comme beaucoup de dessinateur brésiliens de l'époque, Verci de Mello semble penser que Mickeyville et Donaldville ne font qu'une ville (ou alors qu'elles sont voisines), puisqu'il crayonne de nombreuses fois des histoires où Dingo peut provoquer des gaffes auprès de Géo Trouvetou, où Super Dingo vient en aide à des Donaldvillois lorsqu'ils se sont mis dans le pétrin, ou encore où le Fantôme noir commet des crimes à Donaldville.

Comme tout dessinateur brésilien des années 1970-1980, l'illustrateur a également dessiné des récits dits « cross-over », ayant comme protagonistes des personnages de grands classiques Disney ; dans le cas de Verci, il s'agit de la sorcière Mme Mim, apparue pour la première fois dans le film Merlin l'Enchanteur (sorti en 1963). À la fin de sa carrière, on peut compter que de Mello a réalisé soixante et onze récits mettant en scène la sorcière aux cheveux violets.

Pour Verci, l'aventure de la bande dessinée Disney s'arrête en 1995, en pleine crise économique, avec l'abandon presque total de la création de bande dessinée Disney brésilienne. Après dix ans ans passés chez Disney, on doit au dessinateur brésilien le crayonné de cinq cent cinquante-cinq histoires et illustrations de la marque. Sa dernière histoire Disney a été O Supershow,[2] publiée pour la première fois en février 1995 dans le numéro 2052 de O Pato Donald. Ce récit marque la première et unique apparition de Pascal Neutron, le neveu de Géo Trouvetou, chez Verci Rodrigues de Mello.

Notons également que, de 1983 à 2004, des dessins d'Irineu ont été réutilisés pour la réalisation de douze couvertures et illustrations Disney.

De Mello habite aujourd'hui dans la grande ville de Cianorte, située dans l'État de Paraná, au Brésil, où il vit tranquillement en compagnie de sa femme et de leur fille.

En coulissesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Base I.N.D.U.C.K.S : B 780137
  2. Base I.N.D.U.C.K.S : B 900127
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .